Evêque étêté.

CHATEAUNEUF DU FAOU

Fontaine de la Trinité

Dite aussi de saint Doureg, non loin de Kerganez. La chapelle est détruite. Elle s’appelait chapelle de la Trinité (Dindred , en breton). Desservie par un chemin aujourd’hui abandonné. Sur le versant occidental du vallon ou coule un ru qui se jette dans l’Aulne.

Il existe encore dans l’édicule de la fontaine une statue acéphale d’un évêque qui jadis a soutenu la tête.

Chateauneuf du Faou font st Doureg Trinité

La fontaine présente une niche voûtée en plein cintre, surmontée d’un fronton triangulaire dont le sommet est effondré. Au fond de la niche, la statue acéphale de saint Dourec en évêque. Saint Dourec étant celui qui « procure l’eau », qu’il s’agisse de l’eau de pluie ou de l’eau de source ? on serait en présence d’un de ces saints crées de toutes pièces par la croyance populaire. (M ANDRO 1994)

St Roch et St Philibert.

MOËLAN SUR MER

 

Fontaine saint Roch

La fontaine est composée d’un toit en bâtière couvrant une arcade dans laquelle une niche voûtée en coquille abrite la statue de saint Roch. Elle alimente un lavoir.

Moëlant roch

Cet ensemble architectural à proximité de l’église est un des plus riches de Bretagne. Un bassin de la fontaine, dédié à Saint-Roch, guérissait des maladies contagieuses, tandis que l’autre bassin, dédié à Saint Philibert, guérissait des maux de ventre et les fièvres.

Philibert

Elle est située dans une vaste enceinte à double bassin.

Les mères y trempaient autrefois la chemise de leur enfant et ensuite la leur mettait sur le corps. Cette fontaine constituait le point d’eau et le lavoir principal  des habitants du bourg.

Moëlan philibert

Fontaine multi-services.

PLOUVORN

Notre Dame de Lambader XVIe.

Il faut prendre la D 69.  Lambader est entre Saint Pol et Landivisiau. Le site est indiqué. La fontaine se trouve en contrebas de la chapelle.

La chapelle serait construite sur la source. La fontaine est au chevet de la chapelle.

C’est une fontaine à pignon à rampants moulurés avec un bassin à débord.

La fontaine est encaissée derrière la chapelle. On descend une dizaine de marches . L’eau sourd du dessous de la chapelle dans un petit bassin entouré de dalles de granit. L’édicule est une énorme niche recouverte d’un toit triangulaire; une console porte une piétà. Un lavoir recueille l’eau de la source quelques mètres plus bas.

Fontaine multi-services. dans Fontaine accolée- Plouvorn-Lambader

Pour demander une guérison ou une grâce à la Vierge, les pèlerins se lavaient le visage à la fontaine et la pierre du sol ainsi que les marches d’accès à la fontaine sont usées par leur passage. Une pietà de granit occupe le mur du fond.

plouvorn-nd-de-lambader1-186x300 dans Fontaine de guérison

Encore une fontaine généraliste. Les pèlerins s’y lavaient le visage pour demander une grâce à la Vierge.

Feuteun Ven.

A 300m de la précédente. C’est un édicule voûtée muni d’un banc de pierre.

Bêtes et hommes.

CLEDEN CAP SIZUN

  Fontaine saint Tugdual à Trouzent

cledencapsizunsttugdual.jpg

 C‘est un petit monument avec un toit légèrement incliné. La niche est faite par une pierre voûtée.

Autrefois elle avait pour pouvoir de guérir les yeux et les oreilles. Elle avait le pouvoir de guérir l’eczéma ainsi que les ophtalmies.

Bêtes et hommes. dans Fontaine de guérison tugdual-228x300

On y menait également les troupeaux afin de les prémunir des maladies.

Tugdual naît en Grande-Bretagne à l’aube du IVème siècle. Son père Hoel 1er, avait dû s’y exiler, avec sa famille pour fuir les armées de Clovis.Tugdual a sillonné  la Bretagne et en particulier cette partie de la cornouaille. Il aide ses compatriotes à s’organiser matériellement et leur apporte soutien spirituel et réconfort. Son influence est très grande. Il mourut, d’après ses hagiographes, le 30 novembre 564. 

Deux pour une.


SAINT EVARZEC

Fontaine Saint Primel 17e 18e

Saint evarzec Primel

 

 La fontaine à pignon possède un fronton triangulaire et  alimente un lavoir au bassin long et étroit, pavé de dalles régulières, et bordé d’un double muret maçonné.  Elle est protégée par une structure maçonnée présentant une niche voûtée en plein cintre, qui abrite deux statuettes.

St Roch et St Philibert.

MOËLAN SUR MER

Fontaine saint Roch

 Cette fontaine est le véritable point d’eau type à Moëlan. Ici elle avait pour première fonction l’approvisionnement en eau de la population du bourgmais aussi de lavoir.

 Cette eau est retenue dans deux bassins qui vont constituer sa fonction sacrée. Le premier bassin est dédié à St Roch, le second à Saint Philibert.

 

C‘est une fontaine à mur pignon avec une ouverture peu profonde et un édicule rectangulaire. La fontaine est composée d’un toit en bâtière couvrant une arcade dans laquelle une niche voûtée en coquille abrite la statue de saint Roch. Elle est entourée d’un muret à banc de de pierre et  compte deux bassins. La statue de Saint Roch se protège dans une  niche en forme de coquille saint Jacques. L’eau s’écoule ensuite vers le lavoir.

Cet ensemble architectural à proximité de l’église est un des plus riches de Bretagne.

Moëlan  Philibert

Un bassin de la fontaine, dédié à Saint Roch depuis les épidémies de peste du moyen âge, guérissait des maladies contagieuses, tandis que l’autre bassin, dédié à Saint Philibert en raison du retour d’une relique du Saint, guérissait les enfants des maux de ventre et des fièvres.

St Roch et St Philibert. dans Fontaine à voûte- moelan-philibert-182x300

    Les mères y trempaient autrefois la chemise de leur enfant et ensuite la leur mettait sur le corps.

Cette fontaine constituait le point d’eau et le lavoir principal  des habitants du bourg.

Roch naquit à Montpellier vers 1340 et il mourut à Voghera en Italie vers 1376/1379; seul fils d’un consul de la ville et d’une mère nommée Libère. Orphelin très jeune, il fut confié à son oncle. Il étudia probablement la médecine.

À sa majorité, il distribua tous ses biens aux pauvres et partit en pèlerinage pour Rome, probablement par le chemin des Lombards. Il s’arrêta en plusieurs villes d’Italie atteintes par la peste et s’employa à servir les malades dans les hôpitaux. Rome étant attaquée, du même mal, il s’y rendit, et s’y occupa de même pendant environ trois ans. À son retour, il s’arrêta à Plaisance, également en proie à l’épidémie.

Roch finit par attraper lui-même la maladie et il se retira dans une forêt près de Plaisance pour ne pas infecter les autres. Seul un chien vint le nourrir en lui apportant chaque jour un pain dérobé à la table de son maître. Ce dernier, intrigué par le manège de l’animal, le suivit en forêt et découvrit le saint blessé, qu’il put ainsi secourir. Saint Roch est généralement représenté avec son chien, dont il est inséparable, d’où l’expression, pour parler de deux personnes inséparables : « c’est saint Roch et son chien ». Quand il revint dans sa patrie vers l’âge de trente ans, Roch était défiguré par les mortifications qu’il avait subies. À Milan, déchiré par une guerre civile, il fut pris pour un espion et jeté au cachot. Par humilité, il y demeura incognito et périt de misère vers 1378, ses concitoyens ne s’étant rendu compte que trop tard de leur méprise.

Saint Roch fut enterré avec dévotion à Voghera qui, immédiatement après sa mort (avant 1391) lui consacra une fête. Sa dépouille mortelle, gardée dans l’église qui lui est aujourd’hui dédiée, fut volée, ou fit l’objet d’une transaction, en février 1485 (à l’exclusion de deux petits os du bras) et transportée à Venise, où elle est toujours, hormis quelques reliques, dont un tibia, donné au XIXe siècle au sanctuaire Saint-Roch de Montpellier, qui possède également son bâton de pèlerin.

nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...