Notre Dame de Délivrance.

PLOMEUR

 Fontaine de la Délivrance à Trévars.

En allant vers Penmarc’h par la D785, le hameau est indiqué sur la gauche. 

 Des trois fontaines de Trévars, celle-ci est la plus importante, selon la tradition. Accompagnées d’un lavoir, elles s’inscrivent dans un rayon de 20 mètres, dans lequel se trouvent également les vestiges d’une chapelle, une pierre taillée en forme de croix et un disque solaire christianisé.

La fontaine de la délivrance, en breton feunteun diboan, aurait eu de nombreux pouvoirs. Il s’agit probablement d’un site sacré antique christianisé au Moyen Âge. 

plomeur nd délivranceTrevars1

La fontaine de la délivrance en breton « feuteun diboan » aurait de nombreux pouvoirs. La chemise trempée dans la fontaine et remise sur le malade enlevait les douleurs et les fièvres. A condition toutefois que l’opération fut aidée par une personne portant dans ses prénoms celui de Marie .Car elle seule pouvait invoquer Notre-Dame de la Délivrance selon la tradition. La chemise, remise ensuite sur le corps du malade, enlevait les douleurs et les fièvres. Cette pratique était particulièrement réputée pour la délivrance des femmes enceintes. Les gens du pays donnaient d’ailleurs au mot « délivrance » un sens très large et pensaient que lorsqu’une personne gravement malade décédait après avoir satisfait aux exigences de ce rite, Dieu la délivrait de ses souffrances en l’accueillant dans son paradis. Ici le saint guérit les souffrances en guérissant les corps malades, mais aussi il libère les âmes des incurables.

La fontaine alimente un lavoir.

Fontaine Sant Drien

Avec ses dix marches, elle  rappelle les puits sacrés de la protohistoire. On l’appelle aussi feuteun vras.

plomeur trevars2 feuteun vras

Cette pratique était particulièrement réputée pour la délivrance des femmes enceintes. Dans un sens plus large, les personnes gravement malades qui après avoir satisfait aux exigences du rite décédaient, Dieu la délivrait de leurs souffrances et les accueillait au paradis.

Feuteun Diboan

plomeur trevars3 feuteun  diboan vihan

Saint Diboan est un saint breton qui n’a pas eu la reconnaissance de Rome mais qui n’en a pas moins une vingtaine de lieux de culte en Bretagne et plusieurs fontaines. Ce saint est par ailleurs appelé saint Tupetu (d’un côté ou de l’autre).

 


nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...