Par le Christ.

GUIMAËC

Fontaine de Christ

Dans un  hameau à 2 Km au Nord de Guimaëc. Derrière la chapelle coule une fontaine sacrée.

Par le Christ. dans Fontaines sacrées et profanes- christ1-224x300

La fontaine réputée pour soigner les yeux.

Elle s’écoule dans un lavoir.

De vieilles pierres tombales ont été utilisées pour en réaliser le contour.

guimaëc-font-de-Christ-226x300 dans Maladies affectant la tête-

le fils de Gologwen.

GOULVEN

Fontaine Saint Goulven.

Par la D10 en direction de Kerlouan. A Kérouzien. La fontaine monumentale est signalée. On la trouvera à gau­che de la chapelle de Goulven. 

L’attachement des populations bretonnes aux sources sacrées ancestrales a contraint le clergé du haut Moyen Age a christianiser les pratiques chrétiennes qui s’attachaient à celles ci, plutôt que de les attaquer de front.

La fontaine de Saint Goulven est un monument de style renaissance à pignon. Elle est entourée d´une enceinte carrée et de bancs de pierre. La source jaillit au milieu du bassin dallé. C’est le saint en personne qui selon la légende fit jaillir la source. Le mur du fond contient la niche formée de deux pilastres coiffés d’un petit toit et prenant appui sur une console moulurée. A droite de la statue de saint Goulven, le sarcophage encastré dans le mur passe pour avoir été le lit de saint Goulven. 

le fils de Gologwen. dans Fontaine de guérison Goulven-fontaine_saint_goulven__Lavoir-300x194

Lors du  pardon, célébré, le premier dimanche de juillet, le prêtre plonge dans la source une relique du saint ; dès lors, l’eau sacrée a le pouvoir de guérir.  Dans le mur, on peut voir le sarcophage communément appelé « lit ou tombeau » de Saint Goulven. Les pèlerins s’ y allongeaient en invoquant le saint afin d’être guéri. L’eau de la fontaine passait aussi pour miraculeuse et était surtout réputée pour guérir la fièvre et les rhumatismes ainsi que le mal de dos.  Pour le mal de dos, pendant que la personne souffrante priait à genoux, une autre personne lui jetait de l’eau sacrée à pleins seaux sur le dos. 

goulven dans Fontaine monumentale-

La fontaine avait aussi un pouvoir oraculaire. Le malade envoyait quelqu’un de son entourage à la fontaine pour y prier à sa place. Cela devait être fait à l’heure de minuit. Si le bruit entendu était celui d’une pierre jetée dans le bassin, la guérison était assurée.

.

font-st-Goulven-197x300 dans Fontaine pignon-

Plus tard, les fidèles, répugnant d’utiliser à des fins profanes cette eau miraculeuse « creusèrent près de cette fontaine et en trouvèrent une autre qui sert à boire et à préparer la nourriture ».

Vie légendaire de saint Goulven.

C´est à cet endroit en 540 que Gologwen a donné naissance à saint Goulven. Cela se passait au VIe siècle. Glaudan et sa femme Gologwen avaient échoué dans la baie de Goulven.

Laissons Albert Le Grand raconter la suite: « étans sortis du vaisseau, ils prirent leur chemin le long du rivage, et arrivèrent en la Paroisse de Ploüider, distante de deux lieuës de Lesneven et Plouneour-trez, de façon qu´ils furent contraints de chercher à loger, cette nuit, en un Village situé és paluds de Brengorut, mais le Païsan à qui ils s´adressèrent, voyant que c´estoient des étrangers pauvres et nécessiteux, les refusa, de sorte qu´ils furent contraints de loger en un lieu, nommé Odena, où Gologuenn accoucha d´un fils ».

Le lendemain, Glaudan alla chercher un peu d´eau pour laver l´enfant mais on ne lui en donna pas. Et Albert Le Grand de poursuivre: « Voyant donc qu´en vain il avoit courru, d´ailleurs la nécessité de sa femme, l´enfant foible et débile, il eut recours à Dieu, se jetta à genoux et luy présenta son humble prière, le suppliant, la larme à l´oeil, de les assister en cette extrème nécessité. Sa prière finie, tout incontinent, une belle fontaine sourdit, distante de seulement d´un jet de pierre du lieu où estoit gisante Gologuenn, de laquelle elle but, puis y lava son enfant ; prognostique que cet enfant, en faveur duquel cette fontaine fut miraculeusement produite, seroit une vive source de doctrine et sainteté, de laquelle les hommes puiseroient les eaux salutaires, pour rassasier la soif de leurs Ames altérées. » 

La nouvelle de ce miracle se répandit. Un homme aida les arrivants qui le désignèrent comme parrain de l’enfant. Le bébé fut appelé Goulven. Son parrain ne l’abandonna pas. Le moment venu, il le plaça dans une école monastique. Il y apprend l’enseignement biblique qui le marque très jeune. Il se contente depuis son enfance de se nourrir que de pain, d’eau et quelques légumes. Ses études terminées  Golven catéchise à son tour des auditoires nombreux, se retire à Odena dans une petite « maison de pénitence », une sorte de cabane.

On vint le consulter et faire appel aux dons de thaumaturge qu’on lui prêtait. Son ermitage est pendant de longues années lieu d’oratoire, de prières et de miracles. C’est qu’en effet Goulven réalisait des miracles. qui établirent sa renommée, si bien qu’il fut nommé évêque du Léon. . Evêque de Léon de 600 à 608 d’abord avec réticence, puis de plein cœur, Golven décide de retrouver la solitude en forêt de Brocéliande, pour enfin trouver son dernier ermitage à Saint-Didier en compagnie de son fidèle disciple Maden. L’église canonisa Golven le lendemain de sa mort.


Pour bien voir et bien marcher.

KERNOUES

Fontaine Notre Dame de la Clarté. 

 La chapelle est signalée. La fontaine sacrée prend sa source sous l’autel de la chapelle Notre Dame de la Clarté et émerge en bas de quelques marches à gauche de la porte de l’édifice sous le mur sud.

On venait ici pour soigner ses yeux. Cette fontaine souterraine avait aussi pour vertu de soigner les enfants qui tardaient à marcher. On leur plongeait donc les jambes dans le
bassin.

Pour bien voir et bien marcher. dans Fontaine de guérison Kernoues-Font-Nd-de-la-Clarté-219x300

Elle alimente un lavoir.

Fontaine saint Gouesnou.

Elle est dans une prairie, douet et caniveau sont détruits.

Ami de saint Pol, Gouesnou fut évêque du Léon au VIIe siècle et fonda le monastère de Gouesnou (29).

 

 

Santez Ventroc.

TREFLEZ

Fontaine sainte Ediltrude XVIIIe

Il faut allez au village de Coz Iliz, mais la fontaine est en plein champ. Au hameau du Divez, la fontaine est indiquée. A Coat Iliz il faut prendre un chemin qui part vers l’ouest. Un peu à gauche la fontaine est là dans le champ.   près de l’ancienne chapelle Coz-Ilis.

C’est une fontaine monumentale, Deux bassins, au milieu de belles dalles, sont entourés de jolis murs entrecoupés de deux échaliers.

Des piliers garnis de boules encadrent les escaliers. Les pèlerins peuvent se reposer sur des bancs de pierre accostés au muret.

L’édicule est original : une tour au-­dessus de la source, creusée pour la niche, porte une grande croix de chaque côté, un muret décoré de gracieuses volûtes.

Santez Ventroc. dans Fontaine de guérison Treflez-Ste-Ediltrude-300x205

Localement appelée Santez Ventroc, la sainte est invoquée pour guérir les maux de ventre. L’eau de la fontaine passe également pour combattre les rhumatismes et aider les enfants qui tardent à marcher. On plongeait la chemise dans l’eau sacrée et on devait la faire sécher à l’ombre, avant de la remettre sur le corps de l’enfant

La guérison se mérite à Sainte Ediltrude. En effet le jour du pardon les pèlerins doivent vider l’eau de la fontaine avant toute chose.

Le sobriquet de sainte Ediltrude est Santez Gwentroc. Quand on sait que « Gwentr » désignait, en vieux breton, les douleurs intestinales, on peut supposer que cette sainte patronne était invoquée aussi pour soigner les coliques, « les tranchées », comme on disait alors.

Les fontaines sacrées de Taulé.

TAULE

Fontaine Notre Dame de dévotion

Elle est dite de la Vierge,  au bourg et située un peu en retrait de la rue de Penzé. 

En pierres taillées, de forme carrée, elle est surmontée d’un toit à deux pans à forte pente.

Les fontaines sacrées de Taulé. dans Fontaines sacrées- fontaine-dite-de-la-vierge-300x225

Le lavoir attenant est entouré lui aussi de pierres taillées, mais à sec. Dans la paroi du fond, se trouve une petite niche vide.

Fontaine de Notre-Dame, située à Penzé.

Fontaine sainte Madeleine.

La chapelle n’est plus, la fontaine marque l’endroit.

On y menait les enfants pour leur apprendre à marcher.

Fontaine Saint Riagat.

Photos non disponibles.


L’obélisque de Plouneour.

PLOUNEOUR MENEZ

Fontaine Notre Dame du Relecq.

On ne peut la manquer, tant elle est visible dans l’ancienne cour d’honneur de l’abbaye. Elle est en forme d’obélisque et l’eau captée coule dans un bassin au sol à chantournement. Mais la vraie source sacrée, dédiée à Notre-Dame du Relecq sort au chevet de l ‘église, près de la route.

Autrefois, on se baignait dans cette eau pour guérir les rhumatismes, mais aussi pour les coliques maux de ventre et les hernies. On y on plongeait aussi un vêtement qui était ensuite porté par le malade.

plouneourmenezfontaineabbaye.jpeg

C‘est une fontaine du déluge. Selon la légende, la source qui l’alimente submergera un jour la ville de Morlaix. Le hameau du Relecq à 4 km E. du bourg.

 Une deuxième  fontaine est située en forêt, en direction du moulin. Les pèlerins atteints de rhumatismes la fréquentent encore de nos jours. On offrait à la fontaine des poules blanches.

 

La Blanche.

PLOUGOURVEST

 Feunteun Wenn XVIIe.

On la trouve en contrebas de la chapelle de la chapelle ND de Lambader.

fontaine blanche

La Feunteun Wenn, fontaine blanche ou fontaine sacrée, abrite une Vierge à l’Enfant abîmée, qui a aurait été récupérée sur le placitre de la chapelle de Lambader.

Elle représente la Vierge retenant de la main droite le pan de sa robe, et l’Enfant Jésus posant la main sur l’épaule de sa mère.


Pour les enfants chétifs.

 

MESPAUL

Fontaine sainte Anastase.

La fontaine Sainte Anastase se trouve non loin du hameau de Saint Anastase à quelques kilomètres de Mespaul. Un parking vous accueille. Il faut longer le hangar, puis prendre le chemin jusqu’à l’entrée du bois, qui conduit à la fontaine.

 Mespaul Ste Anastase

 Les enfants chétifs et qui tardaient à marcher étaient menés ici par leur mère. Leurs jambes étaient trempées dans l’eau sacrée de la fontaine. Il fallait trois aspersions des membres et une friction des reins.

Il y a une autre fontaine à Mespaul, la fontaine Notre Dame.

C’est une fontaine antique à proximité de 2 stèles gauloises.

Photo non disponible.

Vennec détroné.

COMBRIT

Fontaine Notre Dame de la Clarté, lieudit Saint Vennec.

 Depuis Combrit, la route de la Clarté y conduit. La fontaine est située au sud de la chapelle.

« Mur pignon à deux pans amorti par une fleur de Lys, adossé à un muret. Niche en plein cintre avec une console portant une statue de vierge à l’enfant. Le bassin est rectangulaire. Il est bordé de deux contreforts bas et d’une pierre de trop plein. »CLC.

L’eau se déverse dans un lavoir.

La dévotion et le pèlerinage à Notre-Dame de la Clarté remplacent vers le XVIIIe siècle ceux jadis réservés à Saint-Vennec. Par la suite, Notre-Dame est naturellement invoquée pour les maladies de la vue et des yeux.

clarté

On se lave les yeux à l’eau de la fontaine. Saint Vennec quant à lui est invoqué contre les rhumatismes

  L’histoire du miracle qui se produisit à la fontaine de la Clarté en 1891.
Un cultivateur d’Elliant, Guillaume Grall, devenu aveugle, promit à la Vierge que s’il guérissait, il vendrait sa jument blanche « Jeannette », celle qu’il préférait, et donnerait l’argent aux pauvres. Le jour du pardon de la Clarté, l’eau sacrée de la fontaine lui redonna la vue. Ne pouvait se séparer de sa jument, il tricha en se séparant d’un autre cheval et, par conséquent, redevint aveugle. Il refit le pèlerinage en 1892 et le miracle se produisit de nouveau : Guillaume Grall vendit alors sa jument blanche, qui fut rachetée par son frère et lui a été redonnée. L’argent  a été distribué aux malheureux.

 Vennec détroné. dans Fontaine pignon- clarte2-199x300

.

 

 

Fontaines sacrées de village.

MOËLAN SUR MER

Fontaine Saint Sébastien.

Elle se trouve au lieudit le Brigneau.

Elle alimentait en eau potable tout le quartier. Elle fut pourvue d’une pompe supprimée depuis. Aujourd’hui, la fontaine a été fermée par une porte et munie d’un trop plein qui permet l’écoulement vers le lavoir.

Moëlan font st Sébastien

 Fontaine sainte Anne.

ste anne

 

Au Hameau de Kermeuzach. La fontaine est couverte.

 Elle doit son nom à la chapelle de Poulvez aujourd’hui disparue. Elle alimentait un lavoir enfoui dans la végétation.

 Fontaine de Badel-Kersecol.

badel kersecol

Elle portait le nom de la Sainte de l’église Tachen Ilis, aujourd’hui disparue.

Son eau soignait l’eczéma. Elle est aujourd’hui quasiment enfouie sous les broussailles.

Fontaine de Lanriot.

Elle  se trouve à 6km ouest  du bourg. Lanriot signifie : monastère de Riec  ou Rioc.

 Fontaine Lanriot

Sur la route du port du Belon et en bordure de la Ria.  Après avoir passé la chapelle, poursuivre sur  200m son chemin et prendre à gauche. Il n’y a plus d’eau.

Fontaine de saint Pierre.

Dans une prairie entre Kerglouanou et Kernon ar Mor.

Dans  le périmètre de la chapelle, il y a trois fontaines. Mais celle appelée « fontaine de St Pierre » se trouve au village de Kernon ar mor.  On l’appelait aussi la fontaine des bêtes.

Fontaine Saint Cado

On l’invoquait pour réussir une couvée, pour faire marcher les petits enfants. On trempait pour cela une chemise dans l’eau de la fontaine.

st cado

 

On y venait aussi pour la guérison des furoncles.

 Feuteun vat.

Elle est située en contrebas du lieu d’implantation de l’ancienne chapelle aujourd’hui disparue,dans le vallon de Portec. Elle est proche de la route vers Kerampellan. La fontaine est surmontée d’un toit en ardoise. Elle comporte un déversoir et un lavoir. Saint Thamec y était invoqué pour guérir les enfants de la toque (retard mental) et de la fièvre. (H. Le Pocher- Mémoires de chez nous).

 

fontaine st Thamec

 Fontaine du Bois de Gill.

 Un carrosse y fut englouti en présence de fées.

Fontaine de Quilinen.

Elle est dans le hameau à l’est de Moëlan. Elle possède un pignon aigu et une grande ouverture dans le pignon.

Fontaine Saint Guinal.  

On la trouve à Kerfany les Pins.

St Guinal était invoqué pour avoir un bon grain d’orge, de la pluie ou pour faire marcher les petits enfants et les guérir de la toque. Etaient donnés en offrande  les bon nets ou des chemises que l’on trempaient dans la fontaine.

st guinal


1...345678

nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...