St Roch et St Philibert.

MOËLAN SUR MER

Fontaine saint Roch

 Cette fontaine est le véritable point d’eau type à Moëlan. Ici elle avait pour première fonction l’approvisionnement en eau de la population du bourgmais aussi de lavoir.

 Cette eau est retenue dans deux bassins qui vont constituer sa fonction sacrée. Le premier bassin est dédié à St Roch, le second à Saint Philibert.

 

C‘est une fontaine à mur pignon avec une ouverture peu profonde et un édicule rectangulaire. La fontaine est composée d’un toit en bâtière couvrant une arcade dans laquelle une niche voûtée en coquille abrite la statue de saint Roch. Elle est entourée d’un muret à banc de de pierre et  compte deux bassins. La statue de Saint Roch se protège dans une  niche en forme de coquille saint Jacques. L’eau s’écoule ensuite vers le lavoir.

Cet ensemble architectural à proximité de l’église est un des plus riches de Bretagne.

Moëlan  Philibert

Un bassin de la fontaine, dédié à Saint Roch depuis les épidémies de peste du moyen âge, guérissait des maladies contagieuses, tandis que l’autre bassin, dédié à Saint Philibert en raison du retour d’une relique du Saint, guérissait les enfants des maux de ventre et des fièvres.

St Roch et St Philibert. dans Fontaine à voûte- moelan-philibert-182x300

    Les mères y trempaient autrefois la chemise de leur enfant et ensuite la leur mettait sur le corps.

Cette fontaine constituait le point d’eau et le lavoir principal  des habitants du bourg.

Roch naquit à Montpellier vers 1340 et il mourut à Voghera en Italie vers 1376/1379; seul fils d’un consul de la ville et d’une mère nommée Libère. Orphelin très jeune, il fut confié à son oncle. Il étudia probablement la médecine.

À sa majorité, il distribua tous ses biens aux pauvres et partit en pèlerinage pour Rome, probablement par le chemin des Lombards. Il s’arrêta en plusieurs villes d’Italie atteintes par la peste et s’employa à servir les malades dans les hôpitaux. Rome étant attaquée, du même mal, il s’y rendit, et s’y occupa de même pendant environ trois ans. À son retour, il s’arrêta à Plaisance, également en proie à l’épidémie.

Roch finit par attraper lui-même la maladie et il se retira dans une forêt près de Plaisance pour ne pas infecter les autres. Seul un chien vint le nourrir en lui apportant chaque jour un pain dérobé à la table de son maître. Ce dernier, intrigué par le manège de l’animal, le suivit en forêt et découvrit le saint blessé, qu’il put ainsi secourir. Saint Roch est généralement représenté avec son chien, dont il est inséparable, d’où l’expression, pour parler de deux personnes inséparables : « c’est saint Roch et son chien ». Quand il revint dans sa patrie vers l’âge de trente ans, Roch était défiguré par les mortifications qu’il avait subies. À Milan, déchiré par une guerre civile, il fut pris pour un espion et jeté au cachot. Par humilité, il y demeura incognito et périt de misère vers 1378, ses concitoyens ne s’étant rendu compte que trop tard de leur méprise.

Saint Roch fut enterré avec dévotion à Voghera qui, immédiatement après sa mort (avant 1391) lui consacra une fête. Sa dépouille mortelle, gardée dans l’église qui lui est aujourd’hui dédiée, fut volée, ou fit l’objet d’une transaction, en février 1485 (à l’exclusion de deux petits os du bras) et transportée à Venise, où elle est toujours, hormis quelques reliques, dont un tibia, donné au XIXe siècle au sanctuaire Saint-Roch de Montpellier, qui possède également son bâton de pèlerin.



Perdu, trouvé !

MELGVEN

  

 Fontaine Saint Antoine

melgvenfontstantoine.jpg

La fontaine de dévotion est  en contre bas de la chapelle du même nom. En partant de Melgven , il faut allez vers Croaz Hent Bouillet. Après être passé au dessus de la quatre voies, la chapelle saint Antoine est indiqué sur la gauche. On lui attribua de nombreux miracles. Il jouit en Bretagne d’une grande popularité.

 Saint Antoine dit de Padoue,  bien que né à Lisbonne parti en Afrique. Frappé par sa maladresse il fut rapatrié et envoyé  en France ou il se fit remarquer par ses talents de prédicateur et son attachement aux pauvres.

À partir du 18e il est également invoqué pour retrouver les objets perdus, puis pour recouvrer la santé et, enfin, pour exaucer un vœu. L’idée d’invoquer saint Antoine pour retrouver les objets perdus vient du fait qu’un voleur (qui deviendra un pieux novice) lui aurait dérobé ses commentaires sur les psaumes et se serait ensuite senti obligé de les lui rendre.

 

 



Fontaine multiple.

MELGVEN

Fontaine de la Trinité 18e

Cette fontaine dédiée à la Trinité comme la chapelle voisine, ne porte pas les signes de ce culte pluriel. La fontaine de La Trinité possède une petite niche arrondie désormais vide. La croix qui la surmontait a également disparu.

 Melgven fontaine Trinité

 La source, d’un débit important, alimente un lavoir encore utilisé. Autrefois, elle faisait tourner la roue à aubes d’un moulin, au bas du vallon, dont il ne reste aucune trace.

 

 



Jumelées mais pas jumelles.

LOCUNOLE

Fontaines de Bodalec  (1670-1774)

 C’est la fontaine des Saints à Pont-ar-Lann, hameau situé à moins de 1 km du bourg de Locunolé, au sud du bourg, au bord de l’ancienne voie liant Locunolé à Guilligomarc’h. Il faut prendre la route qui descend du bougd  sur 200 m puis bifurquer sur la gauche sur la première route.

  Bodalec

Le site de Feunteun Zant, la fontaine des saints en breton, a été édifié au XIIIème. Les 2 statues de faïence St Anne et St Pierre rehaussent les niches. Les socles sont en fait des têtes sculptées de la période romane.

bodalec droite

  Ces deux fontaines de dévotion  à bassins jumelés sont des fontaines à mur pignon,  dont la partie haute est cintrée, avec tailloir, des murets latéraux. Elles possèdent chacune une niche.

La fontaine Notre-Dame date de 1774 et la fontaine saint Guénolé date de 1670. Ces fontaines supportent chacune un fronton, celui au-dessus de la fontaine Notre Dame est triangulaire, l’autre est surmonté d’une croix pattée.

bodalec gauche

Les fontaines alimentent le lavoir cimenté qui est en contrebas.

 



La pénitence de Maudez.

LA FORÊT FOUESNANT

Fontaine du Pénity.

A la chapelle de Saint Maudez ou de Peniti (pénitence), au bas du bourg, la fontaine est au sein du théâtre de verdure, tout près de la chapelle.

Elle a été refaite à l’identique de la construction originelle. Lors de la reconstruction, il a été découvert, le canal d’évacuation qui se trouvait dans le prolongement du bassin de l’ancienne fontaine, était une stèle de l’âge du Fer. L’un des pans en ayant été creusé pour former une goulotte.  La stèle a été relevée et reposée sur place.

« Le lundi de la Pentecôte, jour du Pardon, chaque année les mamans conduisent dévotement leurs jeunes enfants pour qu’ils aient une forte constitution et marchent promptement seuls, pour qu’ils n’aient point de maux de ventre. Jadis les mamans elles-mêmes s’y rendaient pour demander la grâce d’avoir un lait abondant et, à cette fin, jetaient dans la fontaine du Pénity une épingle de leur corsage » Jean Kernéis, « Histoire de Fouesnant »

 lafortfouesnantfontdepenity.jpg

 

Fontaine Notre Dame  D’Izel Vor.

L’église est nichée au fond de la baie où elle se mêle avec les maisons du bourg.

La fontaine favorisait de la marche des enfants.

Photo non disponible.

 

 





Kernivel.

GUILLIGOMARC’H

Fontaine de Kernivel.

Son eau aurait le pouvoir de traiter les maladies de la peau.

 

Photo non disponible.

 



La Clarté.

GUILLIGOMARC’H

Fontaine de Notre Dame de la Clarté

Elle se trouve près de la chapelle du même nom à l’ouest du bourg. Elle est perchée sur une colline à droite, sur la route de Locunolé. Cette fontaine de dévotion liée à la chapelle Notre-Dame du village voisin de Saint-Eloi, peut dater du 17e siècle mais ne figure pas sur le cadastre de 1818. Placée dans la niche, la statuette de la Vierge à l’Enfant, en faïence de Quimper est moderne.
L‘eau s’écoule de la fontaine en contre bas de la chapelle, traverse la route et se perd dans une prairie.

Guilligomarc'h  clarté2 

C‘est une fontaine de dévotion, dont le bassin est surmonté d’un édicule à pans coupés s’ouvrant en anse de panier au-dessus de la fontaine.

Ses eaux comme l’indique le qualificatif avait la réputation de guérir ou de prévenir les maladies des yeux. 



Un dermatologue sinon rien.

GUILLIGOMARC’H

 
Fontaine Saint Méen 17e 19e

Lfontaine est placée dans un site encaissé à côté du presbytère au bourg, en contrebas de la route sur la droite. On aperçoit tout d’abord le toit en ardoise du lavoir. 

Elle possède un pignon à deux pentes, une voûte profonde sur une ouverture en plein cintre, niche, corniches, et trois claveaux.

On y accède par un escalier de quelques marches associées à un bassin maçonné entouré de murets . Dans la niche se trouvait une statue de Saint Méven.

st Méen 

Plus de statue aujourd’hui, seule subsiste une petite grille qui protégea, en son temps, le saint.
Son eau avait le pouvoir de traiter les maladies de la peau.

Saint Méen , Meven est gallois et né vers 520. Il vint en Armorique accompagné de Samson.

Il fait partie des grands saints guérisseurs Bretons. Il est invoqué surtout en tant que dermatologue.

 



Courage !

GUILLIGOMARC’H

Fontaine Saint Julien 17e .

Elle se trouve dans le bois de Ty Meur. La fontaine dédiée à Saint-Julien est à environ 400 mètres de la chapelle.   

Voûte en plein cintre, corniche saillante, tailloir, deux murets, niche au sommet en forme de coquille. Fontaine à voûte formée par l’évidemment de deux blocs appuyés l’un contre l’autre.

Guilligomarch font St Julien

Le bassin rectangulaire de la fontaine est en partie recouvert par la voûte. Au fond de ce petit édicule est creusée une niche au sommet en forme de coquille. La statue disparue du saint reposait à l’origine sur une console tronconique cannelée. 

 Les pèlerins souvent s’y rendaient et aspergeaient l’enfant de l’eau sacrée.   Son eau avait le pouvoir de guérir les enfants au marcher tardif.

 

Saint Julien était cultivateur, fils de famille nombreuse, il contribuait au bien-être familial en travaillant âprement dans l’exploitation de ses famille. Il habitait le centre Finistère, vraisemblablement dans les environs de Carhaix.

Mais le père de St Julien, qui n’était pas encore saint, avait une réputation fort justifiée de buveur invétéré. Lorsqu’il était ivre, il avait le cidre mauvais. En ses moments de lucidité, nous dit encore la légende, ce n’était pourtant pas le mauvais diable.

Un jour le jeune Julien s’en revenant des champs, éreinté par une journée de labeur épuisante, trouva encore sa mère en pleurs. Il lui demanda ce qui s’était passé, bien qu’il pressentit déjà : « Bien, mon enfant, c’est toujours la même histoire, il m’a encore frappée ! ».

Julien dans un accès de colère, ne se résolut pas à l’indulgence. N’arrivant pas à se maîtriser, il frappa son père qui dormait dans un coin du logis. Hélas ! Les coups portés furent mortels. St Julien fût pris d’un très grand remord et jura de faire pénitence…



Avoir peur du…chien !

GOUESNAC’H
 

Fontaine aux Chiens

A l’ouest du bourg et presque au bord de l’Odet, dans le périmètre de la chapelle ruinée sainte Barbe coulent deux petites fontaines.  Entre les deux, il y a le lavoir. La fontaine aux chiens est située juste sur la gauche de la porte d’entrée de la chapelle.

La légende prétend que les chiens enragés passant à proximité sont irrésistiblement amenés à y boire, et qu’après avoir absorbé quelques gorgées d’eau, ils en meurent.

 Fontaine Sainte Barbe 16e 17e

Par opposition à sa voisine, la fontaine aux chiens, celle-ci est la fontaine aux chrétiens.

Gouesnac'h font Ste Barbe

Située près des vestiges de l’ancienne chapelle Sainte Barbe, elle a une eau limpide et est protégée par une fronton dont l’un des éléments porte une sculpture usée par le temps représentant probablement un calice d’où son appellation. On lui donne aussi le nom de fontaine saint Tugen.

L‘eau de cette fontaine aurait des vertus bénéfiques sur les diverses formes de la peur.

On y venait donc pour soigner la folie et les maladies nerveuses.

Sainte Barbe est par ailleurs invoquée contre l’incendie et les maladies contagieuses.



1...56789

nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...