Feuteun Sant Alar.

PLOUDALMEZEAU

 Fontaines Saint Eloi-Saint Jean

Elle se trouve au hameau de Kerlanou, entre le bourg et la mer, à 1km du bourg. La chapelle est dédiée à Saint Eloi.

Il y a en fait deux fontaines . La première celle de Saint Eloi est sur le placitre et constituée par un petit bassin en arrière duquel s’élève un petit édifice vouté en arc surbaissé. A l’intérieur sont placées trois statues dont deux représentent saint Jean baptiste reconnaissable à sa robe en peau de bête.

En avant du petit bassin un autre plus petit de forme ronde. L’eau le traverse et se déverse vers le canal. 

L’eau s’écoule vers un petit lavoir.

Feuteun Sant Alar. dans Fontaine de guérison Ploudalmezeau-font-St-Eloi

La deuxième est en fait la fontaine originelle et se trouve sous un mur à l’intérieur de cette chapelle. La source sort sur le côté de la chapelle, c’est Saint Jean celui qui soignent les yeux.

Ploudalmezeau-Font-St-Eloi-st-Jean-300x239 dans Fontaines sacrées-

L’eau protège et guérit les chevaux. Les chevaux et les juments montés par leur maître sautaient par-dessus la vasque en tournant autour de la fontaine par trois fois dans le sens du soleil. Au passage ils étaient bénis par le prêtre. Ce rituel de fertilité ferait sûrement des juments de bonnes poulinières, si elles étaient bénies par le prêtre. Tous peuvent ensuite effectuer le « Lamm Sant Alar », le saut de Saint Eloi.



Alors saute !

 PLOUDALMEZEAU

Fontaine de Saint Herbot.

Elle se trouve à proximité de la chapelle du même nom.

On faisait sauter trois fois par les juments le ruisseau alimenté par la fontaine, afin de les rendre fécondes.

 Le bétail buvait l’eau et était béni par le curé. Des touffes de crin tressé étaient ensuite déposées par les propriétaires sur l’autel de la chapelle.

 

Photo non disponible.



Alar, Brigit et Martin.

PLOUARZEL

Fontaine saint Eloi ou sant Alar XVIe .

Bien que la note explicative fait état d’une fontaine de Sainte Brigite, nous sommes bien en présence de celle de St Eloi (Alar).
Le hameau de saint est à 3 km du bourg et signalé. La fontaine est sur la droite avant d’arriver à la chapelle. Elle occupe un espace dans le champ. Il faut descendre quelques marches pour accéder au bassin.

Alar, Brigit et Martin. dans Fontaine de guérison Plouarzel-Fontaine-saint-eloi2-300x225

La niche supérieure de la  fontaine contient une sculpture en bas- relief représentant saint Martin à cheval en train de couper son manteau pour en donner la moitié à un pauvre.

Plouarzel-Eloi-300x220 dans Fontaines sacrées-

Lors du pardon, chaque cheval reçoit sur la croupe une écuelle d’eau puisée dans la fontaine consacrée, qui sous la protection de Sainte Brigitte, posséderait des vertus de fécondité.  la croupe et le col des chevaux sont arrosés de l’eau de la fontaine, moyennant une offrande, puis ils doivent accomplir le lamm sant Alar, le saut au-dessus du ruisselet sortant de la fontaine. 

Une fois ce saut accompli, les cavaliers mettent pied à terre et tournent trois fois autour de la chapelle en tenant leur cheval par la bride, après avoir déposé une obole en argent ou en crin sur la table d’offrande.

Plouarzel-Fontaine-saint-eloi1-224x300 dans PAYS BAS LEON-

Saint Éloi a remplacé peu à peu, du fait d’une confusion, saint Alar, un vieux saint breton patron des chevaux. 

La date du pardon, le 24 juin ici, est le jour de la fête de la lumière et du feu, date importante pour les peuples celtiques.  On vient demander à Saint Eloi la protection des chevaux : le cheval est un animal solaire que l’on célébrait lors du solstice d’été.Les pratiques ancestrales se déroulent toujours ici. Les chevaux sont bénis par le prêtre (religion chrétienne), ils accomplissent trois fois le tour de la chapelle (rite solaire) et ils pratiquent le saut du ruisseau : Lamm sant Alar, lié à la source et particulièrement à la protection des chevaux, l’eau est versée sur la croupe (pratique ordinaire).



Sant Vaudez.

BOHARS

 Fontaine saint Maudez XVIe siècle.

Prendre la D3 en direction de Brest. La chapelle de Loguillo ou de Notre-Dame-des-Grâces est dédiée à Saint Quijau.

Elle est située, au bas du bourg, dans un vallon, près du château de Kerampir. La fontaine est à quelques 300 m  à l’angle sud-ouest de la chapelle . On l’appelle aussi feunteun Sant-Vaodez.

Située à l’angle sud-ouest de la chapelle de Loguillo, elle présente une curieuse disposition.  Le bassin est encadré par une première arcade en plein cintre, doublée par une seconde arcade qui n’a pas été établie dans l’axe de la première, comme pour empêcher un accès trop direct à la source. Cette seconde arcade date du XVIème siècle.

Sant Vaudez. dans Fontaine de guérison Bohars-font-St-Maudez2

La fontaine  à voûte profonde, possède une ouverture en ogive, un pignon et un grand bassin. Un petit lavoir reçoit les eaux qui s’écoulent ensuite vers un affluent de la Penfeld. Le bassin de la fontaine est surmonté d’une première arcade en plein cintre. Une seconde arcade, qui n’est pas dans l’axe de la première, rend l’accès à la source difficile.

 L’eau de la fontaine était réputée contre les douleurs rhumatismales et l’enfle du bétail.

Bohars-St-Maudez-208x300 dans Fontaines sacrées-

Il fallait pour cela prendre une poignée de terre, d’algues rousses dans l’eau, et l’appliquer sur le membre malade qui guérissait le mal de st Maudez (enflure des articulations ou du coup de pied).  Y ajouter ensuite un ver prélevé dans l’enclos et attendre qu’il meure. La mort de l’animal était le signe assuré d’une prompte guérison (MM. Peyron et Abgrall, 1903).

Le saint soignait aussi les maladies infantiles et les vers. Ajoutons les furoncles et les corps.



Saint Jean du Doigt.

SAINT JEAN DU DOIGT

Fontaine saint Jean du Doigt XVIIe. 

Fontaine urbaine ainsi nommée à cause d’une relique d’un doigt de jean Baptiste conservée dans l’église. La fontaine  est dans l’enclos. C’est une fontaine renaissance dont le socle est en pierre et les vasques en plomb avec un grand bassin circulaire et deux petites vasques superposées. Elle est dominée par Dieu le Père bénissant le baptême de son fils par saint Jean Baptiste.

Saint Jean du Doigt. dans Fontaine urbaine- St-Jean-du-Doigt-font

Le malade  buvait un peu d’eau et se lavait les yeux à la fontaine. S’ il n’était guéri, il revenait un an plus tard et recommençait. On y venait pour la stérilité,  mais aussi pour la protection des moutons. 




Pour les bovins.

PLOUGONVEN

Fontaine de Christ  XVIIe

Elle est située au bas du bourg, dans la rue du même nom.

Pour les bovins. dans Fontaine à voûte- plougonven-font-de-Christ2-300x225

Elle est constituée d’un grand bassin rectangulaire et d’une source protégée par un petit édicule à fronton triangulaire sur lequel on peut lire « M : R : LE LAY : MA : FAIT : FAIRE : 1632″ . Au dessus on distingue un calice surmonté d’une hostie.

Plougonven-fontaine-de-Christ dans Fontaines sacrées-

Elle est en forme de pyramide pentue, avec une voûte, des jambages bas étroits en débord et une niche dont le saint est absent. 

On venait y mettre les bovins sous sa protection. 

Le lavoir a longtemps été fréquenté par les lavandières du village.



Fontaine aux cochons.

GARLAN

Fontaine saint Hubert.

A proximité de l’ancienne chapelle Saint-Hubert  aujourd’hui disparue. On la trouve entre le bourg et le hameau du Bois de la Roche, sur la rive droite de la Dourduff et en contrebas de la route de Lanmeur.

C’est un édicule à coupole ronde. Il n’y a pas de niche, et pas de statue. On l’appelle aussi fontaine aux cochons. 

 L’eau protégeait les porcs de la gale et de l’eczéma. Les bêtes étaient lavée avec cette eau très acide. On y prélevait jadis de l’eau, pour la guérison des animaux malades. En remerciement on jetait des pièces dans le bassin.

Photo non disponible. 

 



Porc protégé.

PLOUDIRY

Fontaine Saint Antoine XVIIe.

Elle se trouve à une centaine de mètres de la chapelle Saint-Antoine. La fontaine est à mi-pente avant la chapelle. C’est une de ces fontaines monumentales du Léon, entourée d’un muretin elle abrite une statue du saint patron.

Ploudiry font St Antoine

Elle a un mur de fond légèrement pentu vers les murets latéraux de l’enclos, une petite niche et un bassin encadré de pierres débordantes échaliers.

Porc protégé. dans Fontaine mur- ploudiry-st-antoine-197x300

A l’issue des célébrations religieuses, a lieu la célèbre vente aux enchères des andouilles. La cochonnaille, préparée et fumée dans la commune, est vendue au pied du calvaire, et le produit de la vente est destiné à l’entretien de la chapelle.

Saint Antoine est le protecteur des porcs. Les éleveurs puisaient l’eau de la fontaine pour la faire boire à leurs cochons.

 



Pour les hommes et les bêtes.

SPEZET

Fontaine  Notre Dame du Crann.

Elle se trouve non loin de la chapelle. Il y a en fait deux sources, et deux fontaines.

spezetndkrann.jpg

L’une est dédiée à Notre Dame du Crann.

Elle a une voûte ouverture en mulon, un pignon pentu à crochets, un enclos et lavoir.

On venait y puiser de l’eau pour toutes espèces de maladies et la guérison des enfants malingres. On n’y soignait aussi les rhumatismes, les femmes enceintes venaient se mettre sous la protection de Notre Dame.

Pour les hommes et les bêtes. dans Fontaine à voûte- spezet-nd-du-crann-218x300

L’autre est dédiée à saint Eloi. Vers 1912 a été ajouté un deuxième bassin dédié à saint Eloi, on menait boire les chevaux afin de les préserver de la maladie.

spezet-st-eloi-212x300 dans Fontaine de guérison






Pour les chevaux.

PLOUYE

Fontaine saint Salomon.

Elle est  à 3km du  au sud est, dans un pré à gauche près de la chapelle.

Les garçons de ferme guidaient les bêtes par trois fois autour de la fontaine et leur faisait toucher le sarcophage [du saint] et se baigner dans la fontaine.

Auparavant les propriétaires devaient faire leurs dévotions dans la chapelle et offrir une touffe de crin pour chaque animal resté à la ferme ainsi qu’une aumône pour la fabrique.

Les juments réputées stériles pouvaient être saillies le jour même et seraient donc plus productives.

On offre à la fontaine en remerciement,  du crin et de la monnaie.

Pour les chevaux. dans Fontaines sacrées- plouye-st-salomon

A côté de la fontaine, se trouve  une auge en pierre de taille. « On l’appelle le cercueil de Saint-Salomon. Selon d’anciennes croyances, le saint aurait traversé la mer dans cette auge pour venir d’Irlande en Bretagne et on l’aurait mis dedans à sa mort. Quelques jours avant le pardon, les jeunes des fermes alentour font un barrage autour de la fontaine avec des mottes de terre et de grosses pierres. Ils forment ainsi une pièce d’eau d’environ trente pieds. C’est dans cette mare que l’on fait faire trois tours aux chevaux. A l’un de ces tours, l’animal doit toucher l’auge du saint recouverte d’eau. En sortant, on fait le signe de croix sur la tête et la croupe du cheval avec quelques gouttes d’eau de la mare ». (DG)

Salomon (Salaün en breton) régna sur la Bretagne de 857 à 874. Pour parvenir sur le trône, il avait assassiné son cousin Erispoé, fils de Nominoé, fondateur du royaume de Bretagne. On prétend que les remords conduisirent Salomon à la sainteté. Il fut assassiné dans un monastère de La Martyre par Pacswaten, son gendre, et Gurvant, le gendre d’Erispoé.

Photo non disponible.

.

 



123

nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...