Cul nu !

PLOMEUR

 Fontaine de Lestréminou XVIe.

 Elle est dédiée à Saint Menou et se trouve au sud de la chapelle Tréminou. Il faut suivre le chemin, devant la chapelle pour trouver la fontaine. Sur cette fontaine classique un  fronton de forme triangulaire surmonte un linteau arrondi en plein cintre. Sous l’arc ainsi formé, une niche en plein cintre abrite une Vierge en porcelaine. Le fond du bassin est dallé de pierres plates, et porte un trou central. La rigole de trop plein alimente deux vasques.

Lestreminou

Une tradition rappelle qu’on y asseyait fesses nues, dans cette fontaine,  les enfants qui tardaient à parler ou à marcher. Par cet acte on favorisait leur marche, mais aussi la parole. La coutume des bravigous qui consiste à offrir des bouts de tesson ou des médailles, avait aussi la faveur des suppliants ou des reconnaissants.

font Lestreminou

 



Le fortuné.

PLOMEUR

Fontaine Saint Budoc près de Beuzec 14e

plomeurfontstbudoc.jpg

La fontaine est indiquée dans le hameau. Son nom vient de bud (le fortuné), elle a fait l’objet d’un culte avant d’être christianisée. La fontaine se trouve dans un enclos à muret et à dallage régulier. Au-dessus d’une voûte en plein cintre qui porte la date de 1399 , un fronton triangulaire est couvert d’un toit en bâtière avec corniche.

Cette fontaine sous le patronage de Saint Budoc ne fait plus l’objet de dévotion. Son eau avait le pouvoir de faciliter la marche des enfants.



Saint vagabond.

PEUMERIT

  Fontaine Saint Joseph.

Sise à proximité de la chapelle du même nom. A partir de la mairie il faut 2 à 3  km avant de trouver sur la  droite au croisement de la D57 la direction de la chapelle.

Immédiatement à gauche la chapelle est indiquée. La fontaine elle, se trouve vers le hameau de Lambrat. Le chemin s’amorce à côté du ruisseau à gauche.

st joseph  

C’est un petit monument avec un toit en bâtière. Le Saint autrefois était dans sa niche.

Cette fontaine servait dit-on à protéger les nouveaux nés.

 

 



Saint Drien.

PENMARC’H

Fontaine saint Drien appelée aussi saint Pustec ou Pustoch « celui qui guérit les pustules »

De puster en breton.

Elle se trouve sur la route du Guilvinec à côté de la chapelle Saint Marc.

Les jeunes filles y lançaient un morceau de poterie. Le nombre de bulles d’air provoquées par leur chute indiquaient le nombre d’années devant s’écouler avant leur mariage.

pustoc'h1 

  On venait aussi lancer des épingles dans l’eau, car cela avait pour vertu de dissiper rapidement mes maux de têtes les plus virulents.

Saint Pustec y était invoqué pour guérir les maladies de la peau des enfants.



Les deux font la paire.

PENMARC’H

    Fontaine de la Madeleine

   Il faut prendre la rue de Saint Stévan. Elle est appelée aussi fontaine de Saint Puster et se trouve au lieu dit Lestrigou, la chapelle est indiquée.  La fontaine se trouve derrière la chapelle qui était autrefois dédiée  à Saint Etienne.

Près du hameau de Lescors à Penmarc’h, l’emplacement de la chapelle correspond à un ancien culte celte, organisé autour de la Pointe de la Torche et dont attestaient jadis des alignements de menhirs proches. Puis le lieu abrite dès le XIIIe siècle une  léproserie : les lépreux ou « ladres »  ou « cagots » mis au ban de la société y vivaient à l’écart, mais disposaient d’une chapelle dédiée à saint Étienne. Ici, à Penmarc’h, l’autel avait été construit au dessus d’une source, dont les eaux traversaient l’église d’est en ouest avant d’atteindre la fontaine de Feunteun Sant Pustoc’h et celle de Sant Stefen: c’est ainsi que cette eau acquérait des vertus curatrices envers les maladies de la peau. » Puster, « pustule », et il s’agit de l’un de ces noms et l’un de ces saints forgés de toute pièce par une effet de langue pour répondre aux besoins du culte : on avait besoin d’un saint guérisseur de pustule, eh bien voilà Sant Pustoc’h ! (Mireille Andro). Cette fontaine porte aussi le nom de Feunteun Intron Varia an Delivrans, ce qui fait penser que les femmes s’y rendaient pour que l’accouchement se passe bien. Cette fontaine semble donc se dédoubler dans ses fonctions, tantôt dédiée à Sant Pustoch contre les maladies (on transmettait au saint la maladie d’un enfant en faisant porter quelques instants à sa statue la chemise du petit malade, et le mal était ainsi « fixé », ou bien on posait la chemise d’un patient et on regardait si elle surnageait, signe de guérison), et tantôt réservée aux parturientes. (Mireille Andro). Au XVIe siècle, la petite chapelle est agrandie et dédiée (à la suite d’un voeux ) à sainte Marie-Madeleine. Celle-ci est la patronne des lépreux car celle est, selon l’évangile de Jean, la sœur de Lazare. 

Penmarch font de la Madeleine 

La pierre supérieure qui formait la pointe n’a pas été remplacée. On a mis à la place une pierre droite.  Et sur le muret avant a été posé une partie de sculpture.  Deux reposoirs encadrent le profond bassin. L’eau s’écoule dans un bassin beaucoup plus grand ceinturé par un mur.

 penmarchlamadeleinemk.jpg

Il y a deux fontaines de dévotion sur le site.

penmarchfontdelamadeleine.jpg

Derrière la chapelle , on découvre une fontaine datée du début du XIIIème siècle.

 Si les fontaines se trouvent dans les abords immédiats de la chapelle, la fontaine originelle de Saint Etienne, est plus difficile à trouver. Il faut suivre un sentier qui est face au centre équestre.  La fontaine est au bout du chemin. C’est un monument assez bas et profond. Le toit très incliné possède une petite niche . Des pierres sont dispersées de part et d’autres. 

On y priait contre la fièvre et pour avoir de la pluie en période de sécheresse.

Vu l’importance de la flotte de Penmarc’h du XIVe siècle au XVIIe siècle, la production de cordes, alors en chanvre, était nécessairement importante dans la région, ce qu’illustre le lieu-dit Valordi (situé près de la Pointe de la Torche en Plomeur) qui signifie en breton « maladrerie », « léproserie », or les lépreux s’adonnaient traditionnellement à la fabrication des cordages. (…) « La chapelle de la Madeleine, aujourd’hui en Penmarc’h, située à proximité, leur est manifestement destinée. En effet les toponymes « La Madeleine » sont synonymes des noms de lieux « La Maladrerie » et sainte Madeleine est la patronne des cordiers ». La disposition des différents bassins et de la rigole de trop-plein de la fontaine de la Madeleine indique qu’il s’agissait d’une fontaine de rinçage de torons à cordes[(wikipedia).



L’esprit du vieux château.

LOCTUDY

   Fontaine du Saint Esprit 17e


loctudyfontdustesprit.jpg

 

  Près de la D 53 et après avoir passé un groupe de maison Castel Coz, la route vire à droite, la fontaine se trouve dans le virage. Il n’y a plus de saint. Autrefois elle était dédiée à St Sébastien. Castel Coz, un nom qui cache sans doute quelque antiquité, et où une fontaine du Saint Esprit a de belles lignes.

Seule une personne née dans la ferme pouvait efficacement y plonger les enfants à la marche hésitante. Elle passait pour guérir les enfants atteints de spasmes ou ayant des difficultés à marcher.

 



Bon Saint Nicolas.

 GUILER SUR GOYEN

  Fontaine Saint Nicolas 18e

     La fontaine  est au lieu-dit Landsulo, elle se trouve en contrebas à gauche.

Sur l’avant de la fontaine se trouve un bassin de très grande dimensions, auquel on accède par deux escaliers situés de part et d’autre. L’eau claire se déverse à l’arrière. Le toit est fortement incliné et la niche est bizarrement rectangulaire.

Bon Saint Nicolas. dans Fontaines sacrées- Guiler-sur-Goyen-font-St-Nicolas

Dans le bassin  ou l’eau se déverse, autrefois  y étaient jetées des pièces de monnaie.

Cette fontaine était dédiée à Saint Justin. Aujourd’hui c’est Saint Nicolas. Sur le côté on peut lire une date  : 1769 ainsi que IHS (le H surmonté d’une croix signifie « Jésus Christ Sauveur ». A droite, une inscription « stivstin (i et j confondus) ont doit lire Saint Justin.

Son eau est réputée pour soigner la coqueluche.

Les eaux de la fontaine alimente un très beau lavoir qui fut utilisé jusqu’à la fin du XXe.

 

 



André et sa poule.

SAINT EVARZEC

    Feuteun Drev

stevarzecfeunteundrev.jpg

          Au Hameau du Dréau, la fontaine de la coqueluche est dédiée à saint André. On la trouve à 7 km nord  du bourg.

     La chapelle est quasiment dans la cour de la ferme. La fontaine, elle,  se trouve en contre bas en longeant la carrière. On lui offrait une poule blanche en remerciement contre la guérison de l’enfant.

 



Courage !

GUILLIGOMARC’H

Fontaine Saint Julien 17e .

Elle se trouve dans le bois de Ty Meur. La fontaine dédiée à Saint-Julien est à environ 400 mètres de la chapelle.   

Voûte en plein cintre, corniche saillante, tailloir, deux murets, niche au sommet en forme de coquille. Fontaine à voûte formée par l’évidemment de deux blocs appuyés l’un contre l’autre.

Guilligomarch font St Julien

Le bassin rectangulaire de la fontaine est en partie recouvert par la voûte. Au fond de ce petit édicule est creusée une niche au sommet en forme de coquille. La statue disparue du saint reposait à l’origine sur une console tronconique cannelée. 

 Les pèlerins souvent s’y rendaient et aspergeaient l’enfant de l’eau sacrée.   Son eau avait le pouvoir de guérir les enfants au marcher tardif.

 

Saint Julien était cultivateur, fils de famille nombreuse, il contribuait au bien-être familial en travaillant âprement dans l’exploitation de ses famille. Il habitait le centre Finistère, vraisemblablement dans les environs de Carhaix.

Mais le père de St Julien, qui n’était pas encore saint, avait une réputation fort justifiée de buveur invétéré. Lorsqu’il était ivre, il avait le cidre mauvais. En ses moments de lucidité, nous dit encore la légende, ce n’était pourtant pas le mauvais diable.

Un jour le jeune Julien s’en revenant des champs, éreinté par une journée de labeur épuisante, trouva encore sa mère en pleurs. Il lui demanda ce qui s’était passé, bien qu’il pressentit déjà : « Bien, mon enfant, c’est toujours la même histoire, il m’a encore frappée ! ».

Julien dans un accès de colère, ne se résolut pas à l’indulgence. N’arrivant pas à se maîtriser, il frappa son père qui dormait dans un coin du logis. Hélas ! Les coups portés furent mortels. St Julien fût pris d’un très grand remord et jura de faire pénitence…



1...34567

nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...