Saint Pierre évêque.

PLOUMOGUER 

Fontaine Saint Pierre XVIIe

Dans l’enclos de la chapelle de Saint Pierre aux liens, se trouve cette fontaine rustique encaissée dans un mur de soutènement. Elle possède une niche, un bassin et une rigole d’évacuation d’une belle longueur. On retrouve ici le caractère sacré de la fontaine, bien présent dans la conception ; croix, bassins d’ablutions, niche avec statue.

Saint Pierre évêque. dans Fontaine de guérison Ploumoguer-Lamber-font-st-Per

 La statue en haut relief présente les caractéristiques d’un évêque.

Ploumoguer-fontaine-St-Per-300x229 dans Fontaine encaissée-

On venait ici, en cachette, pour guérir les verrues. Après avoir plongé et lavé la partie atteinte, il fallait laisser sécher la verrue.



Vierge martyre.

LANDUNVEZ

 Fontaine sainte Haude

Elle est au SE de Kersaint. Elle est indiquée sur les circuits touristiques. Le site comprenait également une chapelle aujourd’hui disparue. La fontaine est sertie dans son écrin d’aubépines.

haude-2

La sacralisation de la fontaine Sainte-Haude remonte au moins à l’époque gauloise puisque le lavoir comprend une stèle quadrangulaire à pans de l’ Age du Fer remployée comme pierre à linge. Une autre stèle octogonale, déplacée depuis, complétait l’ensemble.

Vierge martyre. dans Fontaine de dévotion Landunvez-sainte-haude1

L’eau de cette fontaine aurait la particularité de guérir les verrues.

La légende

Quelque temps après la fin du règne de Clovis, le seigneur Golon de Trémazan, près de Kersaint, aurait eu deux enfants : une fille, Haude, et un garçon Gurguy. A la mort de son épouse, il se serait remarié avec une Anglaise et la belle-mère aurait particulièrement maltraité ces enfants qui n’étaient pas les siens. Gurguy se serait réfugié à la cour du roi Childebert, et Haude, très pieuse, aurait été placée dans une ferme où son plaisir était de s’adonner à la prière.
Cependant la marâtre répandait des mensonges sur la jeune fille, l’accusant de mener une vie de débauchée. De retour après douze ans d’absence, Gurguy crut naïvement en ces rumeurs, et se précipita à la ferme. Sa sœur lavait du linge à la source. Il s’y rendit et de son épée la décapita. C’était, paraît-il, le 18 novembre 545. 



A cheval.

LANDEDA/LANNILIS

Fontaine saint Guénolé.

Cette fontaine en limite de commune apparait pour les habitants de Landeda comme étant sur leur commune. Les cartes IGN la situe sur Lannilis.

A cheval. dans Fontaine de guérison Landeda-font-st-Guénolé

De Landeda il faut prendre la direction de Lannilis. Après avoir passé le rond point de Bel Air, c’est la première route à gauche. La fontaine se trouve sous le hameau de Corn ar Soaz dans un virage.

 C’est une modeste fontaine qui alimente un lavoir.

On y venait pour se faire soigner les les verrues.

 



L’oeil de la fontaine.

GOUESNOU

Fontaine Saint Gouesnou XVIe.

Saint Gouesnou est le saint fondateur de la commune. La fontaine est dans le périmètre immédiat de l’église et en contre bas. La fontaine de saint Gouesnou a été édifiée entre 1562 et 1613 à l’emplacement où le saint aurait découvert la source.

L'oeil de la fontaine. dans Fontaine de guérison Gouesnou-font-St-Gouesnou

C’est une fontaine monumentale classique encaissée avec un  pignon dans un  mur d’enclos. Le fronton est brisé, le  mur pignon à deux moulures est creusé d’une niche. Deux pilastres soutiennent un  entablement à corniche surmonté d’un massif à pilastre et d’une pierre hémisphérique. Le tout est dans un enclos carré à chaperon galbé. Il y a trois accès au bassin carré en saillie et un autel à volute en table d’offrande.

La source jaillit dans une large cuve ronde, c’est l’oeil de la fontaine.

On s’y rendait avant le lever du soleil.  Les petites cuvettes de la fontaine servaient à baigner les linges des rhumatisants et des personnes atteintes de maladies cutanées. On y plongeant la partie infectée. Les eaux elles soignent aussi les reins et les maux de tête.

gouesnou-300x194 dans Fontaine monumentale-

  Après ablutions des membres douloureux, le malade s’allonge sur une des pierres que l’on dit être le lit du Saint. 

Dans le bassinet, on jette des pièces de monnaie en faisant un vœu, lors de la troménie. Ce saint misogyne est pourtant un de ceux que les femmes prennent le plus au sérieux quant à son oracle sur leur mariage éventuel.

Gouesnou-st-Gouesnou-210x300 dans Fontaines sacrées-

« Dans la Vie de saint Gouesnou il est écrit que, lorsqu’il construisait son monastère, une seule chose l’incommodait, c’était la disette d’eau, qu’il fallait aller quérir bien loin de là ; mais Dieu lui révéla un certain endroit où, ayant foui deux pieds en terre, il trouva une bonne source d’eau vive. »

Lorsque Gouesnou arriva au village, les habitants le reçurent fort mal : il fut contraint de passer sa première nuit sur une pierre. Sans se laisser rebuter par un tel accueil, il y fonda un monastère et, contrairement à l’usage constant des moines celtes, il en interdit l’entré aux personnes de sexe féminin. Une borne marquait la clôture. Toute femme qui l’eût franchie serait morte sur le champ.



Rive gauche.

BREST

Fontaine Saint Guénolé.

Elle se trouve sur la rive gauche de la Penfeld à Lambezellec, en amont de l’anse de Villeneuve. 

Le pont métallique est à moins de 200 m. C’est une fontaine intra-muros.  Un filet d’eau sourd du mur sud de la chapelle pour alimenter une vasque extérieure puis un lavoir.

Rive gauche. dans Fontaine de guérison Brest-Font-St-Guenolé-rive-penfeld

On y soignait les verrues et les  maux des yeux.



Pour les corps.

PLOUEGAT-MOYSAN

Fontaine saint Laurent du Pouldour, Saint-Laurent du Trou d’eau.

On la découvre à 2km du bourg sur la route de Botsorhel. C’est une fontaine encaisséeédifiée dans une petite prairie.

L’eau est d’abord recueillie dans un bassin cir­culaire, évoquant celui d’un puits. De là, elle suit une canalisation, longue de six mètres, jusqu’à un mur de granit d’où elle tombe en une cascade de deux mètres, dans une piscine.

Pour les corps. dans Fontaine de guérison plouegat-m-font-st-laurent-209x300


Un bassin accueillait les baigneurs et des pierres scellées dans le mur, permettaient aux pèlerins de s’asseoir pour s’adonner aux ablutions. L’eau de la source est toujours claire, mais l’ensemble du monument est envahi par les herbes aquatiques et les fougères. 

 

plouegat-m-st-laurent dans Fontaines sacrées-

Le pardon était célébré le dimanche qui suivait le 10 août. On y venait pour soigner les rhumatismes, et pour donner des forces à son corps. Les rites, que l’on pratiquait dans la piscine, n’étaient conformes ni à la religion, ni à la morale. Ils remontaient, de toute évidence, à l’époque druidique. En effet, dans ce lieu, on a associé l’eau avec le feu, la source sacrée avec le dieu solaire, remplacé par saint Laurent martyrisé et brûlé vif, comme le veut la légende .

plouegatmstlaurent-201x300 dans Maladies de la peau-

La fontaine Saint-Laurent est une fontaine lustrale. Dans la nuit du 9 au 10 août, les pèlerins accomplissaient à genoux le tour de la chapelle, puis passaient sous une pierre creusée en forme de four, pour rappeler le supplice de saint Laurent. Ensuite, les hommes se baignaient, nus, dans la source, avant le lever du soleil. Toute la nuit, ce n’étaient que danses, libations, tournois de lutte… sur la garenne, à la lueur des cierges consacrés. Au lever du soleil, c’était le tour des femmes : dans une tenue aussi légère que celle des hommes, elles pratiquaient leurs ablutions dans les eaux sacrées. (On retrouve dans ce rituel la persistance d’une croyance celtique : la nuit, le dieu Soleil reprend des forces dans les eaux souterraines et à l’aube, la déesse-mère – Sirona … – donne naissance au fils solaire.) En 1855, les débordements occasionnés par les baigneurs lors de la fête entraînent la promulgation d’un arrêté municipal réglementant les cabaretiers et interdisant toute atteinte à la pudeur.

On y traite les maladies de peau, et la virilité.




Pour le feu.

PLOUEGAT  GUERAND.

Fontaine saint Laurent (XVIIe).

A partir du bourg, suivre à gauche la route du Ponthou, parallèle à la R.N. 12 menant à Morlaix. Prendre la direction de Botsorhel et s’arrêter au hameau de Kerbabu.

De la chapelle Saint-Laurent du Pouldour, bâtie au début du XVIIe siècle, ne subsiste que cette fontaine, fontaine rustique, qui portait autrefois l’écusson des Penhoët de Kergoallon.

Pour le feu. dans Fontaine de guérison Plouegat-Guerrand-fon-St-Laurent-300x225

C‘est un édicule  à haute margelle d’où l’eau tombait dans un  bassin. Une statue de granit, à l’effigie de saint Laurent, réalisée en 1993, remplace celle qui se trouvait autrefois à l’intérieur de l’édifice.

Généralement, l’eau des fontaines dédiées à saint Laurent était réputée pour guérir des brûlures et  du « feu de Saint-Laurent », l’eczéma, et les mères en donnaient à leurs enfants.

Les rhumatisants prenaient un bain dans la fontaine.



Pour des clous.

MORLAIX

Fontaine de Kirio.

Elle est à quelques mètres d’une chapelle en ruines et à mi pente du village de Pen an Traon.

Son eau «  la meilleure du pays » est protégée par un enclos en pierre de taille. 

Elle avait la vertu de guérir les furoncles. Il fallait alors jeter dans un trou, des clous. 

L’eau soignait aussi les yeux des malades.

Photo non disponible. 



Pour les pieds.

GUERLESQUIN

Fontaine saint Maudez

Elle est à 3km NE du bourg, et à proximité de la chapelle, la fontaine est située à mi-distance de la chapelle et de l’ancienne demeure presbytérale.

On place sur les pieds meurtris ( tumeurs du cou-de-pied provoqués par les sabots) un vers de terre ou une poignée d’humus provenant de l’enclos entourant la fontaine. Efficace aussi pour les corps au pied et les maladies de peau.

guerlesquin ST Maudez

On y menait les enfants rachitiques ou ayant des vers. Par extension on y soignait les rhumatismes.



feunteun ar Gwelleat.

PLOUGUERNEAU

La fontaine Notre Dame dite Feunteun ar Gwelleat XVIIe

Elle est au bord d’un chemin à 3km du bourg et à 300m au sud de la chapelle du Grouanec sur la route de Kernilis.

La source est protégée par un édicule en maçonnerie surmontée d’une moulure couronné d’un motif à grosses volutes et d’un calvaire gothique. Sa voûte abrite  une statue de Notre Dame de la Clarté que depuis un siècle. Devant l’entrée de l’enclos il y a un menhir tronqué christianisé.

feunteun ar Gwelleat. dans Fontaine de guérison 176-plouguerneau-feuteun-ar-gwelat

 La fontaine du « mieux-être » (feunteun ar Gwelleat) était réputée jusqu’à il y a encore quelques années pour guérir les verrues et posséder une vertu divinatoire.

La croyance voulait que la guérison d’un enfant était assurée si l’on plongeait dans ses eaux la chemise du malade et que son col surnageait.

feuteun-ar-gwellaet dans Fontaines sacrées-

Cette fontaine n’est placée sous le vocable d’aucun saint ce qui indique qu’elle fut ans doute christianisée tardivement. Elle n’abrite une statue de ND de la Clarté que depuis une siècle.




12345

nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...