Pour les pestiférés.

SAINT POL DE LEON

 

Fontaine saint Roch XIXe

La fontaine Saint Roch a été réédifiée en 1897 à l’occasion de l’ouverture de la route conduisant de la Gare au Parc du château de Kernévez.

L’édicule en granit rappelle que le lieu, marécageux et à l’écart de la ville, était étroitement associé au nom de Saint Roch, protecteur des pestiférés. A l’époque où la peste était importante, Saint Pol de Léon ne fût pas épargné. Les habitants prient Saint Roch sans cesse afin d’être épargnés. Avec la venue de l’hiver, l’épidémie cesse alors. Les habitants attribuent ce miracle à leurs prières. 

Pour les pestiférés. dans Epidémies- st-pol-font-st-roch-300x219

  Une « maladrerie », en réalité un village de petites chaumières, abritait dans ce secteur les pestiférés, lépreux et autres parias comme les « cacous » venus d’Espagne.
La chapelle Saint Roch, aujourd’hui disparue, avait été édifiée en 1632 dans ce quartier dit aussi de la « Magdeleine » afin d’y accueillir les prières des malades.

st-roch-197x300 dans Fontaine de guérison

A l’intérieur de la fontaine, on peut découvrir la date de réédification de la fontaine ainsi que le nom du saint protecteur, par contre la statue du saint n’est plus dans sa niche. Un blason se trouve également gravé. Il s’agit de celui de la famille Guébriant qui a réédifié la fontaine.



Modeste Sébastien.

SAINT SEGAL

Fontaine saint Sébastien

Fontaine de dévotion du 16e siècle, située à 100 mètres environ à l’ouest de la chapelle Saint-Sébastien dont elle est contemporaine. La fontaine se trouve en contre-bas de la chapelle, il suffit de prendre le chemin qui s’ouvre face à elle.

Modeste Sébastien. dans Epidémies- Sébastien

 Comparativement à la chapelle, La fontaine, bien modeste, s’ouvre dans le soutènement du talus . Fontaine en pierre de taille de kersantite, construite sous un talus empierré. Ouverture en arc surbaissé chanfreinée avec niche intérieure abritant à l’origine une statuette. 

Cette source intarissable soulageait bien des maux et notamment les épidémies.

Les lavandières et les bêtes des fermes voisines n’y ont jamais manqué d’eau.



De l’âge du fer.

PLOUARZEL

Fontaine à Trézien

Elle est dans une prairie, et côtoie une stèle de l’âge du fer. 

De l'âge du fer. dans Epidémies- plouarzel-font-et-stele

La fontaine alimente un lavoir situé un peu plus loin. La stèle a été christianisée par l’ajout d’une croix latine gravée en creux. Une cupule isolée y a aussi été creusée.

On y amenait ici les enfants qui ne pouvaient marcher.



Venu du Sud.

PLABENNEC

Fontaine saint Roch.

Au lieu dit Rouazl à proximité d’une ancienne chapelle détruite.

Son eau protégeait des maladies contagieuses.

Saint Roch est le saint patron de la faculté de médecine de Montpellier.

On l’invoque  contre les épidémies de peste, choléra, typhus …

On trouvera aussi sur la commune les fontaines de :

 Notre  Dame des ajoncs.

 Saint Cloud.

Venu du Sud. dans Epidémies- feuilles7

Photo non disponible.



Saint Sébastien n’est plus.

PLOMODIERN

Fontaine saint Sébastien.

    On la trouve à 2km du bourg en direction de Lannelliau, dans le placitre de la chapelle du même nom. Il faut contourner la chapelle, la fontaine se trouve en contrebas.

plomodiernfontstsbastien.jpg

 C’est une fontaine mur monumentale à gâbles simples avec un toit fortement incliné, un pignon, une voûte sur ouverture en plein cintre et deux murets. La statue du saint a disparu.

 On y venait pour se protéger des maladies épidémiques et notamment de la peste.

Saint Sébastien n'est plus. dans Epidémies- Plomo-st-sébastien-221x300

La fontaine alimente un lavoir cimenté du plus bel effet.



Ar prad an ejen.

ERGUE GABERIC

  Fontaine Notre Dame de Kerdevot XVIe

   Au hameau du même nom et à quelques 300 mètres à l’est de la chapelle, la fontaine se trouve  à l’extrémité du champ « Prad an Ejen », le pré aux boeufs.

ergugabricfontdekerdevot.jpg

  C’est une belle fontaine de style gothique  avec un fronton triangulaire surmonté d’un blason représentant une main coupé,une voûte profonde sur une ouverture en plein cintre, un pignon.  La niche en anse de panier est encadrée par deux pinacles et abrite une vierge à l’enfant. Des têtes d’hommes sont sculptées à la base des pinacles,fleurons et murets latéraux. Devant la fontaine deux vasques carrées servent aux ablutions.

 Réputée pour ses miracles elle était particulièrement fréquentée. Son eau guérissait du catarrhe et de la fièvre. Elle avait aussi quelques vertus pour aider les femmes à avoir du lait. Elles la vidaient, la nettoyaient. En reconnaissance de ces soins N.D. de Kerdévot leur accordait assez de lait pour nourrir deux bébés.  et on y venait aussi pour soigner la grippe et la peste.

ND Kerdevot

 L’on dit également qu’autrefois les jeunes filles en âge de se marier le jour du pardon de Kerdévot, ne manquaient pas de se rendre à la fontaine pour connaître si leur mariage était pour bientôt. Voici comment chacune d’elles devait procéder pour connaître son sort. La dalle de pierre qui recouvre le fond de la fontaine estpercée d’un trou pour que l’eau puisse sourdre. La postulante devait laisser tomber une épingle dans la fontaine à la verticale du trou. Si elle tombait dedans, le mariage ne tarderait pas. Dans le cas contraire, elle devait revenir l’année suivante.  

 



nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...