Dans les dunes.

TREFLEZ

Fontaine Saint Guevroc

A Enez Vihan à Keremma dans les dunes.

 La fontaine dont les eaux n’affleurent pas a été creusée. La chapelle a été construite sur la fontaine qui sourd devant l’autel, une source d’eau douce à laquelle on accède par un petit escalier de 13 marches.

 Cette chapelle est dédiée à saint Guévroc, moine venu de Grande-Bretagne au VIe siècle.

A proximité immédiate de la chapelle un menhir christianisé du haut moyen âge réaffirme l’emprise chrétienne sur ce site.

On y venait pour demander du beau temps. Elle a aussi des fonctions divinatoires.

Photo non disponible.

 



Trois fontaines, une dévotion.

PLOUGOULM

Fontaines à Prat Coulm 17e

 Il y a en fait plusieurs fontaines dans l’enclos de la chapelle Prat-Coulm.

Plougoulm font Prat Coulm

Une fontaine à mur pignon avec un  grand pignon tombant au sol avec redents, larmiers, niche cintrée ornée d’une statuette, un  bassin sans débords et un enclos.

Trois fontaines, une dévotion. dans Fontaine de dévotion plougoulm-192x300

 Une autre adossée au mur derrière le calvaire à laquelle on accède en descendant quelques marches (qui était probablement celle où l’on baignait les enfants.

Plougoulm-Prat-ar-coulm2 dans Fontaine pignon-

Et enfin un bassin recueillant l’eau de la première fontaine, parfois qualifié de lavoir.

 Plougoulm-Prat-ar-Coulm dans Fontaines sacrées-

Tenue pour guérisseuse, la fontaine était autrefois fréquentée par les mères dont les enfants tardaient à marcher mais aussi consultée, comme un oracle, pour connaître l’issue d’une maladie. Si, immergée dans la source, la chemise de l’enfant malade s’enfonçait, la mort était proche ; si au contraire elle surnageait, la guérison était assurée. (texte extrait du panneau explicatif à l’entrée de l’enclos)




Miraculeux Guénolé.

LOCQUENOLE

Fontaine saint Guénolé.

Elle se trouve au bas du bourg, en contrebas de l’église, dans le mur de l’ancien cimetière.

Une voûte en pierre protège une fontaine qui s’écoule dans un lavoir.  

locquénolé font st Guénolé

On vient y chercher la guérison de ses troubles visuels en buvant ou s’humectant les paupières de l’eau de cette fontaine. l’eau est bonne aussi pour les rhumatisants.

Elle était aussi une fontaine marieuse, lieu de sollicitations que lui adressaient les jeunes gens pour se marier.

Miraculeux Guénolé. dans Fontaine de guérison locquenole1-300x194

Saint Guénolé est un personnage religieux qui aurait vécu au Vème siècle en Bretagne. Son père, saint Fragan, et sa mère, sainte Gwenn, auraient débarqué venant probablement du pays de Galles dans la baie de Saint-Brieuc pour se fixer à Ploufragan dans les Côtes d’Armor, Vers 470. Il est confié encore enfant à saint Budoc pour être formé dans l’ermitage de celui-ci, situé sur l’île Lavret, dans l’archipel de Bréhat. Vers 485, il manifeste le désir de se rendre en Irlande pour vénérer les restes de saint Patrick qui vient de mourir, mais l’apôtre lui apparaît en songe pour lui indiquer qu’il est préférable de rester en Armorique pour y fonder une abbaye. Avec onze autres disciples de saint Budoc, il s’établit dans une autre île appelée Tibidy,. Au bout de trois ans, en 490, il fonde une nouvelle abbaye à Landévennec qui devient le centre religieux dela Bretagne de l’ouest. Il y meurt en 532. D’après la légende, Saint Guénolé, fuyant la cote inhospitalière du Tréguier pour se réfugier dans le Léon, ne trouvant pas de barque, navigua dans une auge en pierre pour traverser la rade morlaisienne. Il débarqua à Locquénolé qui a gardé son nom. Le saint y fit jaillir ici une source du bout de son bâton. Y puisant de l’eau, il rendit la vue à un aveugle.

 




Une aiguille pour la vertu.

 

LANDIVISIAU

Fontaine Saint Thivisiau  XVIe.

Elle est à 50m au sud ouest de l’église. La ruelle saint Thivisiau débouche sur la fontaine. C’est une fontaine urbaine au cœur de Landivisiau.

Construite en granit et kersantite, elle est adossée à un mur. Elle est décorée de six panneaux sculptés qui proviendraient des tombeaux des seigneurs de Caotmeur.

landivisiaufontstthivisiau.jpg

L’origine de cette fontaine remonte à l’âge du fer ( -700 à l’an 0),des fouilles archéologiques réalisées en 1985 ont mis à jour sur le site l’existence d’un lech. Ce lech signalait la présence d’un lieu sacré. Comme toutes les fontaines de cette époque, la préhistoire, elle était probablement votive.  Puis vint le christianisme et cette fontaine est devenue celle de saint Thiviziau, saint patron de la ville.

 Une rigole guide l’eau vers un premier bassin puis un deuxième plus petit. Enfin les eaux se déversent dans un bassin carré.

 Une aiguille pour la vertu. dans Fontaine accolée- Landivisiau-300x204

C‘est une fontaine marieuse ; Les jeunes gens venaient consulter le saint pour leur mariage. Si l’aiguille retirée discrètement du corsage de la jeune fille, jetée dans l’eau, flottait, celle-ci était vertueuse.

landivisiau-st-thivisiau-300x189 dans Fontaine marieuse

Les mères y venaient aussi recommander leur bébé.

Elle alimente le lavoir à multiples bassins.  

 






Je t’aime, moi non plus.

BODILIS

Fontaine Notre Dame de Pont an Ilis XVIe.

En venant de Brest, au nord de la voie express, en  bas de la zone industrielle dans un bosquet de grands arbres. La fontaine se trouve au  bout de la route en cul de sac, à mi chemin des églises de Bodilis et Landivisiau.

Cette fontaine antique est  typiquement une fontaine léonardeAppelée aussi fontaine de la Vierge Noire, ainsi dénommée en raison de la couleur presque noire de la kersantite,  dont est faite la  vierge  qui trône dans la niche de la fontaine.

 Bodilis fontaine de la Vierge


C‘est une statue naïve de la Vierge qui  croise les bras sur sa poitrine, faisant penser à une Vierge de lamentations.

 La fontaine est qualifiée de fontaine marieuse. Naguère encore, les jeunes gens déposaient à la surface de l’eau de la fontaine  une épingle provenant du corsage de leur maîtresse : si elle surnageait, ils y voyaient la preuve que la jeune fille était vierge,  mais encore que l’amour était partagé.

Entre 1914 et 1918 on y venait implorer le retour en bonne santé des soldats.

L’entretien du site, ainsi qu’une plaque votive récente fait penser qu’elle est toujours visitée.

 



L’oeil d’Ergat.

TREOUERGAT

Tréouergat signifie « village de Saint-Ergat », un saint mendiant que l’on invoquait lorsque l’on souffrait de rhumatismes.

 Fontaine saint Ergat.

Elle est à A 2km du bourg, en pleine campagne. Après le hameau de Kerviziou, on prend au sud une route non goudronnée sur un km. Une vallée s’offre à nous, la fontaine se trouve sur le versant est en regardant vers l’ouest.

C’est une fontaine à pignon, avec un bassin surmonté d’une pierre armoriée d’un écu mi parti de Kerguz et Le Roux ,un  muret en demi cercle avec trois stèles dont l’une coiffée d’une haute croix à disque.

treouergatfontstergat.jpg

 treouergatfontstergat.jpg

La fontaine était très fréquentée pour savoir si on se marierait dans l’année ! Le rite est pratiqué avec une épingle mais reste cependant différent de ce qui avait cours ailleurs.

D’habitude, il suffisait seulement de savoir si l’épingle flottait. Or pour cette fontaine, l’oeil de la fontaine est bien évident et le débit est puissant. Comme l’oeil est bien au milieu du bassin, on plaçait l’épingle juste au milieu et il fallait, pour que l’oracle fût favorable, que l’épingle s’enfonce directement dans cet oeil.

L’eau passait pour guérir les rhumatismes et les douleurs articulaires. S’il s’agissait des membres inférieurs, on les trempait dans le bassin. On buvait de l’eau, on priait et on mettait une offrande en argent. Pour augmenter ses chances, il était bien vu de vider le bassin de le nettoyer avec des genêts .

 



Mariage ou pas !

TREBABU

 Fontaine Notre Dame du Traon ou du Val.

De Trebabu il faut suivre la direction du hameau de Kerléo. La chapelle est un peu avant le moulin de Kerléo. la petite fontaine jouxte la chapelle. Une source, qui jaillit à l’angle nord-ouest de la chapelle, Est constamment pleine, elle ne comporte aucune arrivée d’eau visible… Elle est en fait alimentée par une source coulant sous la chapelle.Elle a été aménagée avec un petit auvent, qui protège une statue de la Vierge, et un escalier qui permet d’accéder à la fontaine en contrebas. C’est un bassin tout simple, la statue est abîmée.

nd val

  Il n’est pas impossible que cette source, ainsi que ses vertus présumées, remontent à l’époque gauloise et qu’elle ait été ensuite christianisée par la construction d’un monument religieux. » Les jeunes gens y faisaient flotter des épingles particulièrement le jour du pardon, chacun une, afin de savoir si leur mariage serait proche. Si l’épingle flottait, c’était un bon présage. Les maladies des yeux trouvaient ici , aussi leur remède. On se les lavait avec l’eau. 

trebabufontndduval.jpg

 Les maladies des yeux trouvaient ici , aussi leur remède. On se les lavait avec l’eau.

On y jetait en offrande des épingles et de l’argent



Vierge en majesté.

LE FOLGOËT

 Fontaine Notre Dame du Folgoët XVIIIe.

 

La fontaine et sa statue de la Vierge sont accolées au mur arrière de la basilique. La statue de Notre dame repose sur un culot sous un arc en accolade décoré de choux frisés. Sa caractéristique est sa faible profondeur, parce qu’elle est une décoration murale. 

landevenecfontnddufolgot.jpg

Elle  prend sa source sous le maître autel et émerge au chevet.

Vierge en majesté. dans Fontaine de dévotion nd-du-folgoet-223x300

Quand on contourne le mur, on voit le derrière de la fontaine qui continue de couler. L’eau se déverse dans un bassin où l’on baignait les membres malades ou parfois les vêtements. Ainsi l’eau de la fontaine restait pure. Cependant, aucun les historiens du Folgoët ne parle de ce bassin d’immersion. Et pourtant il existe, transformé d’ailleurs en lavoir pendant des siècles mais n’en n’est pas un.

le-folgoet-font-basilique-300x223 dans Fontaines sacrées-

Cependant, aucun des historiens du Folgoët ne parle de ce bassin d’immersion. Et pourtant il existe, transformé d’ailleurs en lavoir pendant des siècles – bien avant la Révolution – sans doute pour les besoins du Séminaire des Aumôniers de la Marine ou de l’Hôpital Militaire. Il s’agit bien d’une piscine. En effet, les pierres plates pour le lavage du linge sont trop étroites pour un tel travail ; plus probablement, ces pierres ont servi de bancs sur trois côtés, pour les fidèles en prière durant les immersions. A preuve surtout, l’existence de deux pierres bordant le côté ouest, dont la partie supérieure est arrondie comme celles de la fontaine. Autre preuve, la gargouille sculptée à tête de dragon, soutenue par lesdites pierres, rejetant l’eau dans le bassin.

Les eaux de la fontaine auraient le pouvoir de guérir toutes maladies et particulièrement les enfants faibles d’esprit. On y jetait beaucoup de pièces de monnaie autrefois pour remercier la fontaine de ses bienfaits.

nd-du-folgoet1-300x207 dans Oracles prédiction-

Les jeunes filles y aussi pratiquaient le test de l’épingle. La jeune fille y jette une épingle entourée d’une mèche de cheveux. Le mariage est assuré si l’épingle flotte. 

Les pèlerins viennent boire l’eau en faisant un vœu que Notre Dame exaucera.

 


 



La fontaine sans fond.

PLEYBEN

Fontaine de la Trinité.

Elle est aujourd’hui quasiment inaccessible. L’exploitant agricole de la ferme de la Trinité, m’a aimablement proposé de m’accompagner. Sans moi me dit-il, vous ne la trouverez jamais. Elle est à vol d’oiseau à environ 800 m de la chapelle. Elle est utilisée aujourd’hui pour abreuver les bêtes. Cette source ne tarit jamais. Hélas les conditions météo n’avaient pas été très clémentes les jours précédents, et l’accès n’en n’était pas possible. Je devrais donc retourner à la Trinité par temps plus sec.

Un trésor aurait été jeté dans la fontaine. En effet, pour soustraire le trésor de la chapelle aux républicains, les paroissiens l’y auraient jeté, lors de la révolution. Le trésor bien n’a jamais été retrouvé.  On l’appela donc la fontaine  sans fond.

Elle accordait une faveur sur trois demandées,  à la première personne qui s’y rendait avant minuit.

Photo non disponible.


 



Que du bonheur.

PLEYBEN

Fontaine Pennavern saint Suliau.

C’est la fontaine de l’ancienne chapelle.

Elle assurait une longue vie à toutes les personnes arrivant à faire flotter une croix de bois sur l’eau.

Saint Suliau  y était imploré pour avoir de bonne récoltes, mais aussi pour avoir de la force de la  virilité. Cette Fontaine donnait crème et beurre en abondance pour l’année à la première personne du quartier qui s’y rendait le 1er mai.

Photo non disponible 



123456

nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...