Au cloître de Sané.

PLOUZANE

Fontaine Notre Dame du Cloître XVIe.

 Elle est appelée aussi fontaine Saint Sané. Plouzané signifie, en breton, la paroisse de Sané, et pour les chrétiens, il en est le Saint Patron.

Il faut aller à 800 m au sud est du bourg. Le quartier pavillonnaire y est particulièrement présent. Prendre la rue du Cloître, un panneau indique la fontaine.

De forme gothique elle est située à l’emplacement de l’ermitage de Saint-Sané et non loin d’une sorte de monastère (lieu encore appelé Ar cloastr).

C‘est un petit monument de forme ogivale, surmonté d’une croix. A l’intérieur une niche abrite la statue du saint, au dessus du réservoir, auquel on accède par trois marches de chaque côté.

Au cloître de Sané.  dans Fontaine de dévotion Plouzane-font-St-Sane

Cette fontaine classique encaissée est adossée à un mur pignon galbé en contre courbe et fronton, triple à plan circulaire, voûte sur ouverture en mulon, le tout dans un enclos. Au dos du fronton, on distingue l’inscription latine « FONTES BENEDICTE DOMINO » tiré d’un vieux cantique et signifiant « Fontaines, bénissez le Seigneur ». On y lit également « KERLAN RECTEUR » (M. Kerlan fut recteur de Plouzané de 1872 à 1890).

 Le bassin donne sur un lavoir dont l’encadrement est constitué de pierres tombales. Et pendant très longtemps, c’est autour de ce lavoir que se retrouvaient les femmes du quartier. C’est là qu’on lavait son linge, c’est là aussi qu’on parlait, qu’on s’échangeait nouvelles et potins. Cette fontaine ne serait pas la vraie fontaine disparue dans la végétation à quelques centaines de mètres.

ND du Cloître st Sané.

On y venait pour obtenir la protection des petits enfants. On s’y rendait avec le « krez » vêtement porté à même la peau, d’un enfant malade., pour y solliciter un oracle . L’enfant guérissait ‘il ?

Sané est un évèque, né en Irlande au Ve siècle. La légende veut que, comme beaucoup de saints irlandais, il est arrivé en Bretagne dans une auge de pierre. Après avoir débarqué dans l’anse de Berthaume, il partit évangéliser les populations « païennes ». Il fonda la paroisse de Locmaria avant de créer un ermitage (le « Cloitre », qui a laissé son nom à ce lieu). Il aurait alors fait jaillir la source qui s’écoule aujourd’hui dans la fontaine. Vers 480 il repartit en Irlande où il mourrut. Il est enterré dans l’ile de Scattery, dans l’estuaire du Shanon, non loin de l’actuelle Kilrush.

Feuteun-Sané-300x216 dans Fontaine pignon-

Jusqu’au début des années 60,  le jour de la Pentecôte, à l’occasion du Pardon de Plouzané, les fidèles quittaient l’église de Plouzané en procession avec statues et banières et prenaient la route de Locmaria. A Feunteun Sané, où se trouve une autre source également attribuée à Saint Sané, ils retrouvaient la procession venue de Locmaria, et ensemble, ils se rendaient à la fontaine du Cloître.



Fontaine antique.

PLOUARZEL

Fontaine Notre Dame de Trézien.

L’église Notre-Dame est située à 5 km S.O. du bourg dans le hameau de Trézien. La fontaine est à proximité de l’église (plus ou moins 100m) dans un pré et en contrebas de la route.

 C’est une fontaine antique, à côté d’une stèle gauloise. Elle est enclose dans un muret. Cette fontaine triangulaire en pierre est surmontée d’une croix. Dans un renfoncement de ce muret se tient « Intron Varia Trezian ». L’eau s’écoule dans un bassin rectangulaire.

Fontaine antique. dans Favoriser la marche- Trézien-231x300

Cette fontaine avait plutôt la réputation d’être universelle, mais le droit de vendre l’eau a été accordé aux pèlerins venus pour la guérison de leurs maladies des yeux.

La puissance de la fontaine  dans la contrée a entraîné ce que l’on peut considérer comme une déviance.

«  Une vieille était là, seule, lavant ses pots,

Qu’elle remplissait d’eau sainte et vendait aux dévots » (A Brizeux).

Plouarzel-font-ND-de-Trézien dans Fontaine de guérison

 Les rhumatisants y venaient aussi se laver dans la fontaine, et les enfants incapables de marcher étaient revêtus de chemises trempées dans l’eau puis séchées.  

plouarzeltrezien-204x300 dans Fontaine surmontée d'une croix

En mal de mariage, les jeunes gens jetaient une pièce dans la fontaine et si elle tombait dans un petit puits central, si elles surnageaient l’oracle était favorable quant à un éventuel mariage.



Yves marie.

SAINT JEAN DU DOIGT

Fontaine saint Yves.

Elle est à Pont an Gler, en direction de Plougastel.

La fontaine est tarie aujourd’hui, mais Le « bénitier de saint Yves » est toujours là. Il protégeait autrefois la fontaine. 

Les jeunes filles venaient y jeter un de leurs cheveux afin de savoir si elles se marieraient dans l’année.

Il existe une autre fontaine à Saint Jean :

Fontaine de Guimaec

Elle est située en haut sur la route de Guimaec

Il s’agit d’une source qui jaillit de terre à l’endroit même, dit la légende, où le porteur de la relique s’assit pour contempler son petit village.

Photos non disponibles. 



A la vie ! à la mort !

PLOUEGAT GUERAND

 Sainte-Marguerite de Pont-Ménou.

De la chapelle, il ne reste aujourd’hui qu’un oratoire qui l’a remplacé. Il y avait ici une léproserie. Elle servait jadis de halte pour les pèlerins du Tro Breiz.

Entrée très jeune au monastère, Marguerite  dut le  quitter atteinte de la lèpre. Guérie miraculeusement après avoir invoqué la Vierge, elle ne retourna pas immédiatement dans la communauté mais travailla dans les fermes où elle soigna et guérit de nombreux malades.

 Feuteun an Ankou

Sur le bord du chemin vicinal de Guerlesquin à la limite de Plouigniau., au croisement des routes du Roudour et de Ry Coz.  Celui qui voulait connaître le temps qui lui restait à vivre, allait se pencher, la première nuit de mai, à minuit précise, au dessus de la fontaine. Si sa mort était proche, il apercevait une tête de mort en lieu et place de son image. La fontaine de la Mort fonctionne comme un miroir qui renvoie une autre lumière, le reflet de l’autre monde ! Se penché de nuit sur le bassin de la fontaine équivaudrait donc à une conjuration du sort…

Ce même jour aussi, les mères menaient dans la journée le dernier de leurs enfants né depuis le mois de mai de l’année précédente, afin de savoir s’il vivrait longtemps. Ils étaient plongés dans l’eau pour les rendre plus robustes.

Fontaine saint Trémeur

La fontaineest à l’abandon

Photos on disponibles.



Madeleine et les Ursulines.

MORLAIX

Fontaine des Ursulines

Morlaix font des Ursulines

Comme son nom l’indique, elle n’est pas loin du monastère et date du XIXe.

Les Ursulines s’installent à Morlaix en 1638. Leur fondatrice Angèle de Merici, contemporaine d’Ignace de Loyola, de Luther, fonde la compagnie de Sainte Ursule en 1535 à Brescia en Italie dont la mission sera surtout dévolue à l’éducation des jeunes filles.
Sainte Ursule, sainte et martyr du 4ème siècle très vénérée au moyen-âge répétait que la culture était fondamentale pour lutter contre la barbarie.

Fontaine sainte Madeleine

Invocation « à la vie à la mort ». A 500m à l’est du quartier st Nicolas. On s’y rendait le jour du pardon particulièrement.

On y remplissait des bouteilles avec l’eau, car celle-ci avait la vertu d’apaiser les souffrances des agonisants. 



Fontaine des Carmes.

MORLAIX

Fontaines Notre Dame des Fontaines.

Les deux fontaines monumentales des Carmes se trouvent sur les hauteurs de la ville de Morlaix. Derrière l’église Sainte-Melaine, prendre la venelle aux Prêtres puis la venelle Auguste Ropars, l’escalier des Ursulines et la rue Sainte-Marthe.  Reste d’une ancienne chapelle du XVIIème siècle, ce mur est très riche en ornements : à sa base, deux arcades en plein cintre abritent les bassins autrefois remplis d’eau sacrée ; au-dessus, se développe un large fenestrage composé de quadrilabes inscrits dans des cercles et coiffés par des arcatures sous un arc brisé ; à la partie supérieure, sept sextilobes sont inscrits dans une jolie rosace. Enfin signalons qu’une statue en granit de la Vierge, placée dans une arcature, domine les bassins.
A proximité des fontaines se trouvent le couvent des Carmélites qui a remplacé au XVIIe siècle la chapelle primitive de Notre-Dame des Fontaines, d’où le nom que l’on donne aussi à cette fontaine » Notre Dame des Fontaines ».

Fontaine des Carmes. dans Fontaine accolée- Morlaix-font-du-Carmel

Fontaines intra muros adossée au mur voûte en plein cintre. Les fontaines sont contre l’entrée du couvent des Carmélites. Ces deux fontaines monumentales sont surmontées d’un mur orné de la fenestration. Au centre du tympan se trouve la statue en kersantite de Notre-Dame.  Adossée à l’édifice, la fontaine des Carmélites aurait été découverte, selon la légende, par l’un des premiers apôtres bretons. (Cl. M. H. 1909)

Fontaine marieuse . les jeunes filles venaient y jeter des épingles pour savoir si leur mariage serait proche.  Les femmes stériles y jetaient des offrandes afin d’être bientôt enceintes. 

morlaix-nd-des-fontaines-300x220 dans Fontaine de dévotion

Notre-Dame de la Fontaine était au Moyen Age un lieu de pèlerinage très fréquenté en raison notamment de la source abondante qui s’y trouvait pour désaltérer les pélerins du Tro Breiz entre Saint-Pol et Tréguier.

Selon l’hagiographie, la fontaine des Carmélites serait l’une des plus ancienne de Bretagne puisqu’elle aurait été dédiée à Notre Dame par Drennalus en 72 lors de l’évangélisation de la région et de la fondation d’un monastère en ce lieu (S .D)




Femmes de marins.

LOCQUIREC

Fontaine saint Guirec 

On la trouve tout en bas de la rue Saint Guirec (d’où la commune tient le nom), proche de la plage « Pors ar Villiec ». Il faut prendre le sentier des douaniers au lieu-dit  » les Mogerioù « , menant à la pointe du corbeau. « Beg ar Bran », le corbeau était le symbole du dieu soleil, Belenos

Fontaine et lavoir ont été restaurés en 1926 puis en 1979. La fontaine est  encaissée, avec une partie haute,  niche en plein cintre monolithe, creusée dans un talus maçonné. Hauts murets au niveau des murs dans l’enclos, sept marches d’accès complètent le tout. Elle abrite une statue du saint. 


 Saint Guirec était sollicité par les femmes des pêcheurs pour atténuer les conséquences des tempêtes, les épouses des marins aspergeaient la statue du saint avec des seaux d’eau pour apaiser la tempête.

Femmes de marins. dans Fontaines sacrées et profanes- Loquirec-font-Saint-Guirec-300x225

C’est une fontaine marieuse  La jeune fille fiche une épingle dans le nez de saint Guirec et était assurée de trouver un mari si l’épingle restait plantée. 





le fils de Gologwen.

GOULVEN

Fontaine Saint Goulven.

Par la D10 en direction de Kerlouan. A Kérouzien. La fontaine monumentale est signalée. On la trouvera à gau­che de la chapelle de Goulven. 

L’attachement des populations bretonnes aux sources sacrées ancestrales a contraint le clergé du haut Moyen Age a christianiser les pratiques chrétiennes qui s’attachaient à celles ci, plutôt que de les attaquer de front.

La fontaine de Saint Goulven est un monument de style renaissance à pignon. Elle est entourée d´une enceinte carrée et de bancs de pierre. La source jaillit au milieu du bassin dallé. C’est le saint en personne qui selon la légende fit jaillir la source. Le mur du fond contient la niche formée de deux pilastres coiffés d’un petit toit et prenant appui sur une console moulurée. A droite de la statue de saint Goulven, le sarcophage encastré dans le mur passe pour avoir été le lit de saint Goulven. 

le fils de Gologwen. dans Fontaine de guérison Goulven-fontaine_saint_goulven__Lavoir-300x194

Lors du  pardon, célébré, le premier dimanche de juillet, le prêtre plonge dans la source une relique du saint ; dès lors, l’eau sacrée a le pouvoir de guérir.  Dans le mur, on peut voir le sarcophage communément appelé « lit ou tombeau » de Saint Goulven. Les pèlerins s’ y allongeaient en invoquant le saint afin d’être guéri. L’eau de la fontaine passait aussi pour miraculeuse et était surtout réputée pour guérir la fièvre et les rhumatismes ainsi que le mal de dos.  Pour le mal de dos, pendant que la personne souffrante priait à genoux, une autre personne lui jetait de l’eau sacrée à pleins seaux sur le dos. 

goulven dans Fontaine monumentale-

La fontaine avait aussi un pouvoir oraculaire. Le malade envoyait quelqu’un de son entourage à la fontaine pour y prier à sa place. Cela devait être fait à l’heure de minuit. Si le bruit entendu était celui d’une pierre jetée dans le bassin, la guérison était assurée.

.

font-st-Goulven-197x300 dans Fontaine pignon-

Plus tard, les fidèles, répugnant d’utiliser à des fins profanes cette eau miraculeuse « creusèrent près de cette fontaine et en trouvèrent une autre qui sert à boire et à préparer la nourriture ».

Vie légendaire de saint Goulven.

C´est à cet endroit en 540 que Gologwen a donné naissance à saint Goulven. Cela se passait au VIe siècle. Glaudan et sa femme Gologwen avaient échoué dans la baie de Goulven.

Laissons Albert Le Grand raconter la suite: « étans sortis du vaisseau, ils prirent leur chemin le long du rivage, et arrivèrent en la Paroisse de Ploüider, distante de deux lieuës de Lesneven et Plouneour-trez, de façon qu´ils furent contraints de chercher à loger, cette nuit, en un Village situé és paluds de Brengorut, mais le Païsan à qui ils s´adressèrent, voyant que c´estoient des étrangers pauvres et nécessiteux, les refusa, de sorte qu´ils furent contraints de loger en un lieu, nommé Odena, où Gologuenn accoucha d´un fils ».

Le lendemain, Glaudan alla chercher un peu d´eau pour laver l´enfant mais on ne lui en donna pas. Et Albert Le Grand de poursuivre: « Voyant donc qu´en vain il avoit courru, d´ailleurs la nécessité de sa femme, l´enfant foible et débile, il eut recours à Dieu, se jetta à genoux et luy présenta son humble prière, le suppliant, la larme à l´oeil, de les assister en cette extrème nécessité. Sa prière finie, tout incontinent, une belle fontaine sourdit, distante de seulement d´un jet de pierre du lieu où estoit gisante Gologuenn, de laquelle elle but, puis y lava son enfant ; prognostique que cet enfant, en faveur duquel cette fontaine fut miraculeusement produite, seroit une vive source de doctrine et sainteté, de laquelle les hommes puiseroient les eaux salutaires, pour rassasier la soif de leurs Ames altérées. » 

La nouvelle de ce miracle se répandit. Un homme aida les arrivants qui le désignèrent comme parrain de l’enfant. Le bébé fut appelé Goulven. Son parrain ne l’abandonna pas. Le moment venu, il le plaça dans une école monastique. Il y apprend l’enseignement biblique qui le marque très jeune. Il se contente depuis son enfance de se nourrir que de pain, d’eau et quelques légumes. Ses études terminées  Golven catéchise à son tour des auditoires nombreux, se retire à Odena dans une petite « maison de pénitence », une sorte de cabane.

On vint le consulter et faire appel aux dons de thaumaturge qu’on lui prêtait. Son ermitage est pendant de longues années lieu d’oratoire, de prières et de miracles. C’est qu’en effet Goulven réalisait des miracles. qui établirent sa renommée, si bien qu’il fut nommé évêque du Léon. . Evêque de Léon de 600 à 608 d’abord avec réticence, puis de plein cœur, Golven décide de retrouver la solitude en forêt de Brocéliande, pour enfin trouver son dernier ermitage à Saint-Didier en compagnie de son fidèle disciple Maden. L’église canonisa Golven le lendemain de sa mort.




feunteun ar Gwelleat.

PLOUGUERNEAU

La fontaine Notre Dame dite Feunteun ar Gwelleat XVIIe

Elle est au bord d’un chemin à 3km du bourg et à 300m au sud de la chapelle du Grouanec sur la route de Kernilis.

La source est protégée par un édicule en maçonnerie surmontée d’une moulure couronné d’un motif à grosses volutes et d’un calvaire gothique. Sa voûte abrite  une statue de Notre Dame de la Clarté que depuis un siècle. Devant l’entrée de l’enclos il y a un menhir tronqué christianisé.

feunteun ar Gwelleat. dans Fontaine de guérison 176-plouguerneau-feuteun-ar-gwelat

 La fontaine du « mieux-être » (feunteun ar Gwelleat) était réputée jusqu’à il y a encore quelques années pour guérir les verrues et posséder une vertu divinatoire.

La croyance voulait que la guérison d’un enfant était assurée si l’on plongeait dans ses eaux la chemise du malade et que son col surnageait.

feuteun-ar-gwellaet dans Fontaines sacrées-

Cette fontaine n’est placée sous le vocable d’aucun saint ce qui indique qu’elle fut ans doute christianisée tardivement. Elle n’abrite une statue de ND de la Clarté que depuis une siècle.




Feuteun Ker Zavater.

KERLOUAN

Fontaine saint Sauveur.

 La fontaine se trouve dans la partie sud du hameau. Dans un virage très marqué et à environ une centaine de mètres de la chapelle.

 Il y a deux sources. Une au nord du lavoir pratiquement sous la route et l’autre un peu plus haut vers la chapelle.

Dans la niche Sauveur possédait une petite Madonne recouverte de plusieurs habits à la mode tziganne.

Feuteun Ker Zavater.  dans Fontaine de guérison st-sauveur-les-2-fontaines-300x226

C’est un monument sans éclat que recouvre la fontaine. L’eau s’écoule vers le lavoir de forme ovale.

Kerlouan-font-st-sauveur-192x300 dans Fontaines sacrées et profanes-

On lui prêtait la faculté de présager si un enfant malade des bronches était sur la voie de la guérison. On plongeait dans la source un vêtement porté par l’enfant directement sur la torse. Si il surnageait, l’enfant devait guérir.

L’eau de ces deux fontaines provient de sources différentes, on venait de partout laver son linge dans ce lavoir car paraît-il c’était « la meilleure eau de Kerlouan ».



123456

nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...