Pour les animaux.

GOURLIZON

  Fontaine saint Cornély XVIe

  Par la D765 à partir du bourg, il faut aller à  Kerzervern Nevez.

 Avant la ferme prendre à droite et à gauche. Le chemin est barré par un  fil. La fontaine est en contrebas à  gauche derrière un bosquet.

Pour les animaux. dans Fontaines sacrées et profanes- 137Gourlizon-font-St-Cornély2-199x300

L’exploitant agricole de la ferme m’a conduite jusqu’à la fontaine, que selon lui je n’aurais pas trouvée.

 Ce monument assez particulier  de taille imposante inattendu en cet endroit. Elle est composée de deux niches superposées.  Celle du bas est plus profonde. Un grillage protège le saint dans la niche du haut. Elle alimente le lavoir.

 



Du profane au sacré.

TREOGAT

 

Fontaine de Saint Boscat.

Elle est au sud de la chapelle du même nom.  Elle possède une vasque circulaire.

 

Fontaine saint Velen autrefois Sant Velar.

Ce saint guérissait la jaunisse (ar velen en breton) et la typhoïde. Les eaux de cette fontaine sont également ferrugineuses.

 

 Photos non disponibles.

 



Chasseur d’insectes.

SAINT JEAN TROLIMON

Fontaine de Saint Maudez 15e 

stjeantrolimonfontdestmaudez.jpg

A 100m de la chapelle sur le chemin qui va vers la mer, en contrebas à gauche. Elle est très basse et enfouie. C’est un petit monument avec un toit incliné et une niche en ogive deux reposoirs encadrent le tout. L’eau s’évacue par un canal vers un bassin plus important.  

Nous sommes ici sur le site de la chapelle de Tronoën. La fontaine placée sous différents vocables a toujours été l’objet de dévotions.

La légende de saint Maudez fait de lui un chasseur d’insectes venimeux, donc l’eau de sa fontaine passait pour guérir des piqûres de toutes sortes. De fil en aiguilles on est passé des  piqûres aux boursouflures, et des boursouflures aux vers intestinaux, puis aux enflures et aux ballonnements et enfin aux ventres des femmes enceintes.

Chasseur d'insectes. dans Fontaine de guérison st-jean-trolimon-font-de-tronoen

L‘eau devait être de préférence mélangée à la terre que l’on prélevait au pied de la statue, dans la chapelle.

st-jean-trolimon-300x194 dans Fontaine pignon-

« La fontaine placée sous le vocable de Notre Dame de Tronoën, luttait contre la stérilité des femmes. Il fallait pour cela boire de son eau car, de par son caractère fécond, l’eau est fécondante. » M.ANDRO

De petits morceaux de porcelaine encore visibles au fond ou autour du bassin indiquent que l’on pratiquait ici la tradition des  » bravigou » (jolies petites choses). Les pauvres ou les enfants qui ne pouvaient donner que quelque menue monnaie en offrande les remplaçaient par de petits morceaux de porcelaine.

La fontaine alimente un lavoir en pierres et une mare.

 

 



Notre Dame de Délivrance.

PLOMEUR

 Fontaine de la Délivrance à Trévars.

En allant vers Penmarc’h par la D785, le hameau est indiqué sur la gauche. 

 Des trois fontaines de Trévars, celle-ci est la plus importante, selon la tradition. Accompagnées d’un lavoir, elles s’inscrivent dans un rayon de 20 mètres, dans lequel se trouvent également les vestiges d’une chapelle, une pierre taillée en forme de croix et un disque solaire christianisé.

La fontaine de la délivrance, en breton feunteun diboan, aurait eu de nombreux pouvoirs. Il s’agit probablement d’un site sacré antique christianisé au Moyen Âge. 

plomeur nd délivranceTrevars1

La fontaine de la délivrance en breton « feuteun diboan » aurait de nombreux pouvoirs. La chemise trempée dans la fontaine et remise sur le malade enlevait les douleurs et les fièvres. A condition toutefois que l’opération fut aidée par une personne portant dans ses prénoms celui de Marie .Car elle seule pouvait invoquer Notre-Dame de la Délivrance selon la tradition. La chemise, remise ensuite sur le corps du malade, enlevait les douleurs et les fièvres. Cette pratique était particulièrement réputée pour la délivrance des femmes enceintes. Les gens du pays donnaient d’ailleurs au mot « délivrance » un sens très large et pensaient que lorsqu’une personne gravement malade décédait après avoir satisfait aux exigences de ce rite, Dieu la délivrait de ses souffrances en l’accueillant dans son paradis. Ici le saint guérit les souffrances en guérissant les corps malades, mais aussi il libère les âmes des incurables.

La fontaine alimente un lavoir.

Fontaine Sant Drien

Avec ses dix marches, elle  rappelle les puits sacrés de la protohistoire. On l’appelle aussi feuteun vras.

plomeur trevars2 feuteun vras

Cette pratique était particulièrement réputée pour la délivrance des femmes enceintes. Dans un sens plus large, les personnes gravement malades qui après avoir satisfait aux exigences du rite décédaient, Dieu la délivrait de leurs souffrances et les accueillait au paradis.

Feuteun Diboan

plomeur trevars3 feuteun  diboan vihan

Saint Diboan est un saint breton qui n’a pas eu la reconnaissance de Rome mais qui n’en a pas moins une vingtaine de lieux de culte en Bretagne et plusieurs fontaines. Ce saint est par ailleurs appelé saint Tupetu (d’un côté ou de l’autre).

 




Les deux font la paire.

PENMARC’H

    Fontaine de la Madeleine

   Il faut prendre la rue de Saint Stévan. Elle est appelée aussi fontaine de Saint Puster et se trouve au lieu dit Lestrigou, la chapelle est indiquée.  La fontaine se trouve derrière la chapelle qui était autrefois dédiée  à Saint Etienne.

Près du hameau de Lescors à Penmarc’h, l’emplacement de la chapelle correspond à un ancien culte celte, organisé autour de la Pointe de la Torche et dont attestaient jadis des alignements de menhirs proches. Puis le lieu abrite dès le XIIIe siècle une  léproserie : les lépreux ou « ladres »  ou « cagots » mis au ban de la société y vivaient à l’écart, mais disposaient d’une chapelle dédiée à saint Étienne. Ici, à Penmarc’h, l’autel avait été construit au dessus d’une source, dont les eaux traversaient l’église d’est en ouest avant d’atteindre la fontaine de Feunteun Sant Pustoc’h et celle de Sant Stefen: c’est ainsi que cette eau acquérait des vertus curatrices envers les maladies de la peau. » Puster, « pustule », et il s’agit de l’un de ces noms et l’un de ces saints forgés de toute pièce par une effet de langue pour répondre aux besoins du culte : on avait besoin d’un saint guérisseur de pustule, eh bien voilà Sant Pustoc’h ! (Mireille Andro). Cette fontaine porte aussi le nom de Feunteun Intron Varia an Delivrans, ce qui fait penser que les femmes s’y rendaient pour que l’accouchement se passe bien. Cette fontaine semble donc se dédoubler dans ses fonctions, tantôt dédiée à Sant Pustoch contre les maladies (on transmettait au saint la maladie d’un enfant en faisant porter quelques instants à sa statue la chemise du petit malade, et le mal était ainsi « fixé », ou bien on posait la chemise d’un patient et on regardait si elle surnageait, signe de guérison), et tantôt réservée aux parturientes. (Mireille Andro). Au XVIe siècle, la petite chapelle est agrandie et dédiée (à la suite d’un voeux ) à sainte Marie-Madeleine. Celle-ci est la patronne des lépreux car celle est, selon l’évangile de Jean, la sœur de Lazare. 

Penmarch font de la Madeleine 

La pierre supérieure qui formait la pointe n’a pas été remplacée. On a mis à la place une pierre droite.  Et sur le muret avant a été posé une partie de sculpture.  Deux reposoirs encadrent le profond bassin. L’eau s’écoule dans un bassin beaucoup plus grand ceinturé par un mur.

 penmarchlamadeleinemk.jpg

Il y a deux fontaines de dévotion sur le site.

penmarchfontdelamadeleine.jpg

Derrière la chapelle , on découvre une fontaine datée du début du XIIIème siècle.

 Si les fontaines se trouvent dans les abords immédiats de la chapelle, la fontaine originelle de Saint Etienne, est plus difficile à trouver. Il faut suivre un sentier qui est face au centre équestre.  La fontaine est au bout du chemin. C’est un monument assez bas et profond. Le toit très incliné possède une petite niche . Des pierres sont dispersées de part et d’autres. 

On y priait contre la fièvre et pour avoir de la pluie en période de sécheresse.

Vu l’importance de la flotte de Penmarc’h du XIVe siècle au XVIIe siècle, la production de cordes, alors en chanvre, était nécessairement importante dans la région, ce qu’illustre le lieu-dit Valordi (situé près de la Pointe de la Torche en Plomeur) qui signifie en breton « maladrerie », « léproserie », or les lépreux s’adonnaient traditionnellement à la fabrication des cordages. (…) « La chapelle de la Madeleine, aujourd’hui en Penmarc’h, située à proximité, leur est manifestement destinée. En effet les toponymes « La Madeleine » sont synonymes des noms de lieux « La Maladrerie » et sainte Madeleine est la patronne des cordiers ». La disposition des différents bassins et de la rigole de trop-plein de la fontaine de la Madeleine indique qu’il s’agissait d’une fontaine de rinçage de torons à cordes[(wikipedia).



Elle affleure à ras du sol.

PENMARC’H

 Fontaine Saint Marc 12 16e

penmarchlavoirstmarc.jpg

Fontaine lavoir rustique à  Poulguen Bihan, La chapelle de Keradennec est toute proche.

La petite mare blanche, à proximité de la chapelle du même nom, et juste derrière après un chemin de terre.

C’est un lavoir médiéval. Le site de st Marc était occupé depuis les temps préhistoriques.

penmarchfontstmarc.jpg

La fontaine est bien simple et modeste. Elle est située derrière la chapelle. 

C‘est l’une des plus anciennes fontaines bretonnes.On y pratiquait un rite lié au soleil.




St Maudé St Buzit et St Guénolé.

PONT AVEN NIZON

Fontaine Saint Maudé

A l’emplacement de la chapelle du même nom existe une fontaine de dévotion.

La chapelle, elle, a été transplantée au Pouldu en 1957.  

 La fontaine de dévotion, maçonnée, se trouve à 600 mètres environ au Sud de la chapelle. Une autre fontaine, plus petite, existe à 4 ou 500 mètres au Nord.

Fontaine de Saint Buzit

Dans le vallon de Bourgneuf la fontaine dite de Saint Buzit ne paraît pas se rattacher à un lieu culte : la chapelle (disparue) de saint Beuzit ou Bihui – vulgairement saint Hui-en-Riec – était située au confluent du Belon et du Dourdu.

Photos non disponibles

Pour le souvenir

Fontaine Saint Guénolé

Par la venelle de Rozambidou. Elle est située au flanc de la colline Saint-Guénolé

pt aven st guénolé



Les langueurs de Candide.

TOURC’H

   Fontaine Sainte Candide

tourchfontstecandide.jpg

   A proximité de la chapelle de Locunduff, sur la route entre  Coray et Tourc’h.

Le lavoir, de facture récente, est certainement aménagé au début du 19e siècle, seule la fontaine semble plus ancienne.

L’eau de cette fontaine passait autrefois pour avoir des vertus curatives. Elle soignait notamment une maladie de langueur, dite « barrat », générée par un sort. Si les malades en entrant dans l’eau s’y allongeaient sans difficulté, le sort était conjuré. Si, en revanche, ils retiraient leurs pieds au contact de l’eau, leur vie devait être courte.

La fontaine  est aussi réputée pour ses exorcismes. Toute personne victime d’un sort doit s’allonger dans le bassin, en veillant à conserver les pieds immergés pendant le bain, pour conjurer le mauvais œil.



Thurien sans saint.

SAINT THURIEN 
 

 Fontaine Lavoir de Stang Feuteun 17e

La fontaine et le lavoir attenant sont alimentés par un affluent de l’Isole.

Le monument à arcade comporte une niche dont la statue a disparu.


st Thurien stang Feuteun

Fontaine saint Roch

A Loc Zant, la chapelle a disparu, ne reste plus que la fontaine

Fontaine de Trévennou.

Elle est proche du village de Pouillet, et a été dégagée d’un roncier récemment.

Il fut un temps, un fabricant de cidre installé un peu plus loin, venait à la fontaine y rincer ses tonneaux. Il ne reste rien du grand presbytère sur le tertre, ni plus bas de la petite chapelle et son cimetière, juste la fontaine et son lavoir.




Deux pour une.


SAINT EVARZEC

Fontaine Saint Primel 17e 18e

Saint evarzec Primel

 

 La fontaine à pignon possède un fronton triangulaire et  alimente un lavoir au bassin long et étroit, pavé de dalles régulières, et bordé d’un double muret maçonné.  Elle est protégée par une structure maçonnée présentant une niche voûtée en plein cintre, qui abrite deux statuettes.



1...678910

nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...