Saint mitré.

LOGONNA DAOULAS

 Fontaine Saint Monna 

Elle se trouve au bourg en contrebas de l’église. À une cinquantaine de mètres de là, à proximité d’un ancien lavoir alimenté par une source, la fontaine Saint-Monna, datée de 1671, abrite une statue en kersanton représentant le saint en tenue épiscopale, dans une niche à coquille.

Saint-Monna

Fontaine à voûte profonde et pignon.

En réalité deux sources aliment un lavoir.

L’eau de la fontaine passe pour soigner les rhumatismes.

La légende de Monna

Saint Onna ou Monna vint d’Irlande dans une auge de pierre. Certains disent qu’il débarqua à l’anse du bourg et que l’on pourrait toujours voir son « navire » au village de Porsisquin. D’autres racontent que son installation fut laborieuse. Ayant quitté son auge de pierre, il se mit à parcourir la presqu’île afin d’y trouver un endroit propice à l’édification de son église.

Il s’arrêta un instant à Gorre-ar-C’hoad, qui n’était cette lointaine époque qu’un bois touffu de chênes séculaires. Mais comme il avait appris en chemin que Clemenech’y était le centre du monde (Clemenech’y zo keriz ar ber, ma gradez ket, kit da welet 

Il se décida à y construire son oratoire. Or il advint que chaque matin, les maçons trouvaient détruit leur ouvrage de la veille. Saint-Monna dut se rendre à la triste évidence que les pierres étaient charmed (ensorcelées) et que le diable était en train de lui jouer un de ses mauvais tours.

Profondément découragé, il fit atteler un chariot de deux bœufs, le fit remplir de pierres et laissa errer l’attelage à son gré.

 Là où les bœufs s’arréteront dit-il, je bâtirais mon église. Cette promenade à travers bois, landes, guérets dura des jours et des jours. Dans un endroit recouvert de ronces où s’élève aujourd’hui l’église de Logonna, les bœufs se couchèrent épuisés, sans doute vaincus par la fatigue.

C’est-là, dit Saint-Monna, le lieu que Dieu a choisi. Mais ayant parcouru l’horizon, du regard, il vit avec stupeur que de cet endroit il ne pouvait plus apercevoir l’église de sa sœur Sainte Non (l’église de Dirinon).Alors Sainte Non le consola avec des mots restés célèbres :

Graet la di, eus toll va der me velo da hini (Fais ta maison où tu veux, de ma porte, je verrai toujours la tienne).

Texte expédié à la mairie de Logonna par M. Baron.

Fontaine de Clemenech’y

Clémeneh’y est en tout cas le lieu le plus élevé de Logonna, son nom qui vient de (Cle ou kleuz + menehy) signifie « La colline du domaine monastique ou les talus du domaine monastique.

Clemenechyf



Dans le bois.

HANVEC

Fontaine saint Pol Aurélien 

Dans le Bois du GarsLa fontaine ne semble pas liée à une chapelle, elle est dédiée à saint Pol-Aurélien, l’un des sept saints fondateurs de Bretagne, émigré de Grande-Bretagne au début du 6 e siècle, premier évêque de Saint-Pol de Léon.Fontaine de dévotion Saint-Pol, peut-être édifiée par les seigneurs de Kerliver entre la seconde moitié du 17 e siècle et la première moitié du 18 e siècle, dans le nord du bois du Gars.

pol aurélien f

Fontaine de dévotion construite en grand appareil de granite, du type à pignon ouvert en plein cintre avec console intérieure pour poser la statue du saint (moderne). La pierre d’écoulement de la fontaine et la rigole d’évacuation facilitent le ruissellement de l’eau vers l’extérieur du bassin. 

Dans le bois. dans Fontaine de dévotion ligne-gif-065



Fontaine Lenn-Ar-Gloar.

SAINT POL DE LEON

Fontaine Notre Dame XVe

Elle est en plein centre de Saint Pol dans le quartier du Poullou, rue des Lavoirs.  Elle est Adossée au mur d’une maison.

Fontaine Lenn-Ar-Gloar.   dans Fontaine à voûte- st-pol-de-leon-font-nd-de-gloire-300x199

Cette fontaine à voûte profonde, possède un pignon triangulaire à motifs gothiques, un  intrados agrémenté de deux larmes trilobées en pierres ajourées,et une  niche trilobée dans la partie haute.

À l’origine, cette fontaine porte le nom du premier évêque de Léon, saint Paul. Au XIXe siècle, elle est rebaptisée. Elle est alimentée par des ruisselets souterrains qui entretiennent également les lavoirs servant à blanchir le fil de la toile de lin.

st-pol-la-gloire-225x300 dans Fontaine accolée-

 Elle est appelée par les habitants « Fontaine de la Vierge Noire ». Cette fontaine était très fréquentée par les jeunes gens jusqu’au XVIIIe siècle. Ils venaient vérifier la vertu de leur fiancée. Ils s’arrangeaient pour dérober une épingle en bois ou en os sur la collerette la plus proche du cœur. Jetée sur l’eau de la fontaine, elle devait flotter pour qu’ils fussent assurés de la virginité de la jeune fille.

st-pol-de-leon-nd-300x191 dans Fontaine de dévotion

Entre 1914 et 1918, on venait implorer la Vierge noire pour le retour en bonne santé, des soldats.

 



Les bulles de Derrien.

SAINT DERRIEN

Fontaine saint Derrien XVIème

  La fontaine à 200 m de l’église du bourg, en haut d’un étang.  C’est une fontaine à pignon triangulaire surmonté d’une croix, niche, murets et enclos.

Pour se marier, jeter des morceaux de poterie dans le bassin de la fontaine. Le nombre de bulles qui remontent à la surface indiquent le nombre d’années la jeune fille doit attendre avant se marier.

Les bulles de Derrien. dans Fontaine de guérison st-derrien-font-st-derrien-300x210

On y venait aussi pour s’y guérir des maux de ventre et notamment ceux des enfants. On buvait alors l’eau.

 Selon la légende, Derrien est l’ami de Néventer et comme lui originaire de l’Ile de Bretagne. Après avoir noyé le dragon de Plounéour Trez ils retournent dans leur île.



Guénolé sans chapelle.

PLOGOFF

Fontaine saint Guénolé.

Cette fontaine du haut Moyen Âge  et son lavoir sont situés au nord de Laoual. Ils dépendaient de la chapelle Saint-Guénolé aujourd’hui disparue.

Guénolé sans chapelle. dans Fontaine de dévotion plogoff-fontaine-saint-guenole--300x270

La petite niche à saint ménagée dans le mur pignon est le témoin du caractère sacré de cette fontaine.

ligne-gif-065 dans Fontaine pignon-



A Lears.

SCRIGNAC

Fontaine de Lears XVIIIe

A Lears. dans Fontaine de dévotion scrignac-lears-200x300

Édicule composé d’un bassin carré surmonté d’un mur-pignon avec niche. Le pignon marqué d’une croix.

ligne-gif-065 dans Fontaine pignon-



Cadou et ses clous.

CLEDEN POHER

 

Fontaine Saint Cadou XIXe

 Elle est à 300m de l’église en contrebas. Saint Cadou est en mauvais état. C’est une fontaine avec un pignon de fond en schiste droit, une niche à dais, un bassin avec des bord saillants.

On offre des clous à saint Cadou. On venait ici pour soigner sa  surdité ou son otite.

Photo non disponible.



Multi services.

LE FAOU

 Fontaine Notre Dame de Rumengol  XVe 

Du Faou, il faut aller en direction de Saint Rivoal au lieu-dit Rumengol.La fontaine est à 150 m de la chapelle.

Rumengol était déjà un sanctuaire druidique sur lequel, d’après la légende, Gradlon et Gwénolé, sauvés des eaux après l’engloutissement de la ville d’Is, s’installèrent et bâtirent une chapelle au Vème siècle, le culte chrétien remplaçant le culte païen.

Multi services. dans Fontaine de guérison Le-Faou-Rumengol-font-de-200x300

On y invoquait la vierge pour la guérison de toutes les maladies. C’est donc une fontaine universelle.

Lorsque le pèlerinage destiné à guérir le malade était inefficace, le pèlerin revenait à la fontaine pour y puiser  de l’eau et la verser sur les paupières du moribond, lequel était libéré de ses douleurs. 

La fontaine est encaissée et entourée d’une enceinte, et possède un pignon triangulaire mouluré en ogive. 

On peut y voir la représentation de Saint Fiacre, Saint Guénolé et de l’Annonciation.

le-faou-nd-rumengol-300x203 dans Fontaine pignon-

A la fontaine on se presse pour accomplir ses vœux mais pas seulement. Les bols à disposition des pèlerins sont la propriété des mendiants qui les louent pour quelques sous.



Le fils de sa mère.

TELGRUC SUR MER

Fontaine saint Divy XVIe.

 Saint Divy est le fils de Sainte Nonne.

Cette jolie et curieuse fontaine, elle est unique en son genre, se trouve à 300 m du bourg. C’est une fontaine de dévotion aménagée en 1577.

C’est une fontaine à pignon avec une ouverture en plein cintre et un bassin saillant.Il s’y trouvait une petite statue de pierre de Saint-Divy.

Le fils de sa mère. dans Fontaine de guérison Telgruc-font-St-Divy

Seule la tête du Saint est encore là. Elle est intacte et orne majestueusement la fontaine.

Divy-203x300 dans Fontaine pignon-

Cette fontaine, unique en son genre, était auparavant un des hauts lieux du bourg : on venait y chercher l’eau, y laver le linge (au temps où le lavoir existait), on y amenait boire les vaches, Saint-Divy y était naturellement célébré pendant les pardons… et la tradition voulait que l’on vienne s’allonger dans le sarcophage (dans lequel l’eau de la fontaine s’écoule) pour guérir de maladies de reins tenaces…

L‘eau passait dnoc pour guérir les maladies de reins. Elle s’écoule dans un sarcophage mérovingien ou s’allongent les malades pour obtenir leur guérison. Les mères l’invoquent pour obtenir la guérison de leurs enfants malades , pour les favoriser dans l’acquisition d’une marche précoce.

On ne connaît pas de façon certaine l’origine de ce sarcophage (les estimations varient du VIIIe au XIVe siècle), mais on sait seulement qu’il a été placé là quelque part entre 1843 et 1908.

Telgruc-st-Divy-252x300 dans Fontaines sacrées-

   La fontaine avait aussi des fonctions divinatoires.

Les enfants y étaient mis sous la protection du saint pour se protéger du « mal de Divi », c’est-à-dire la mort prématurée. En cela c’est une fontaine oraculaire. 

On trempe la chemise des enfants nés avec une barre bleue entre les yeux, laquelle est surnommée le mal de saint Divy/sant Divi. Il s’agit d’un signe de mort prématurée. Pour y remédier, il fallait placer le malade dans une gouttière, entre les rochers où sainte Nonne/santez Nonn enfanta.


Le nom Divy, au même sens que David, signifie « tendrement aimé» et apparaît aujourd’hui écrit sous de nombreuses formes dont Divi, Devi, Dewi, Dewy, Devy, Avit, Avy, Ewy. Sainte Nonn, déjà religieuse, fut violée par Xantus. Elle quitta plus tard son pays pour se rendre en Armorique. Devenu primat de Cambrie, Divy transféra son siège à Ménévia dans le Pembrokeshire où il mourut en 589 (le 5 mars probablement).
Il est fêté le 1
er mars.
Prêchant l’humilité, prônant le travail manuel, il s’habillait de peaux de bêtes et se nourrissait si sommairement qu’il fut surnommé Waterman, le buveur d’eau. Très populaire, fondateur d’une douzaine de monastères dont Glastonbury, il est, avant tout, le grand saint patron du pays de Galles. Par son influence, il a donné un véritable style au monachisme breton.



Triple fontaine.

CROZON

Fontaine saint Fiacre XVIIe.

Il faut aller vers Roscanvel par la D355. Le site de l’ancienne chapelle de Saint Fiacre est presque en bord de mer. Fontaine et lavoir sont sur la droite à l’entrée de St Fiacre.

C‘est une fontaine de dévotion triple à trois arcades en plein cintre, à pignon ouvert . Les trois pignons sont contigus sur trois voûtes romanes accolées. Il n’y a pas de saint.

crozon fiacre

Celle du milieu est armoriée des armes des Pentrez, seigneurs de Rostellec.

La source est abondante. Elle alimente un lavoir. Elle a été pompée au cours de la Première Guerre mondiale pour approvisionner le camp des prisonniers allemands de l’ile Longue.

crozon fiacre st

En se baignant dans le lavoir après les vêpres, les pèlerins imploraient saint Fiacre de les préserver de la gale et de la peste.



12345...8

nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...