Quel sort pour Haran ?

LOCQUIREC

 

Fontaine de Saint Haran .

Située en bordure du Douron, en contrebas de la chapelle Saint-Haran. Cette fontaine communale abandonnée a été construite en schiste et ciment, avec une dalle de couverture en béton. Le lavoir est situé en amont de la source.

Font St Haran

On dit de la fontaine qu’elle a des vertus surprenantes.  On y vient pour les maux de tête. Les enfants qui tardaient à marcher y étaient baignés. Les lundis du mois de mai, les femmes y menaient leurs enfants qui tardaient à marcher.

En bordure du Douron, la fontaine alimente un lavoir.

Une légende recueillie par Désiré Lucas raconte qu’une sirène fut trouvée dans la fontaine où elle s’était perdue. Quelqu’un la prit dans ses bras et la mena vers la chapelle.
Haran, comme son compagnon Eversin, représenté dans la chapelle en costume épiscopal, invitait les pèlerins à boire l’eau de sa source pour guérir les maux de tête. 

Saint Haran, moine irlandais, accompagnait saint Efflam. Il débarqua avec lui sur la Lieue de Grève. 

Il s’installa dans un endroit appelé Lann Haran et il y implanta son ermitage. Cet endroit fut ensuite appelé Saint-Haran. 


 La fontaine située en limite de commune est parfois localisée à Plestin les Grèves.

 




Femmes de marins.

LOCQUIREC

Fontaine saint Guirec 

On la trouve tout en bas de la rue Saint Guirec (d’où la commune tient le nom), proche de la plage « Pors ar Villiec ». Il faut prendre le sentier des douaniers au lieu-dit  » les Mogerioù « , menant à la pointe du corbeau. « Beg ar Bran », le corbeau était le symbole du dieu soleil, Belenos

Fontaine et lavoir ont été restaurés en 1926 puis en 1979. La fontaine est  encaissée, avec une partie haute,  niche en plein cintre monolithe, creusée dans un talus maçonné. Hauts murets au niveau des murs dans l’enclos, sept marches d’accès complètent le tout. Elle abrite une statue du saint. 


 Saint Guirec était sollicité par les femmes des pêcheurs pour atténuer les conséquences des tempêtes, les épouses des marins aspergeaient la statue du saint avec des seaux d’eau pour apaiser la tempête.

Femmes de marins. dans Fontaines sacrées et profanes- Loquirec-font-Saint-Guirec-300x225

C’est une fontaine marieuse  La jeune fille fiche une épingle dans le nez de saint Guirec et était assurée de trouver un mari si l’épingle restait plantée. 





La maison de la Dame.

LANMEUR

Fontaine Notre Dame de Kernitron.

Kernitron signifie « la maison de la Dame ». Il faut aller rue de Kernitron. La fontaine est située à quelques centaines de mètres au nord-ouest du centre-ville de Lanmeur.

Elle se trouve en contre-bas de la chapelle. Devant la chapelle de Kernitron se trouve un  parc paysagé. Au bas de celui-ci, se trouve la  fontaine. Elle a  été réhabilitée il y a quelques années.
L’enclos comprend un bassin entouré de dalles, dominé par un édicule creusé d’une niche. Elle alimente un lavoir.

La maison de la Dame. dans Favoriser la marche- kernitron2-300x230

Jadis les mères y menaient leur enfant jeunes pour les aider à faire leurs premiers pas. 

On y aussi soignait les rhumatismes.

Il s’agit en fait de sainte Triphine, épouse du Roi Arthur. qui venait se tremper les jambes dans les eaux curatives de la fontaine, elle aimait y passer du temps, trouvant l’endroit reposant, et demanda à être enterrée sur une butte sèche tout près de ce lieu, on y construisit donc une tombe en forme de petite chapelle, Itron : dernière demeure de la dame Thryphine de Kerbouron épouse du roi Arthur, du château du Beuzit.


Comme toutes les fontaines, celle ci avait des vertus, dans son recueil sur NOTRE DAME DE KERNITRON, EMILE PINCON, unhistorien local a raconté la légende de ST TRYPHINE *  »qui venait se tremper les jambes dans les eaux curatives de la fontaine, elle aimait y passer du temps, trouvant l’endroit reposant, et demanda à être enterrée sur une butte sèche tout près de ce lieu, on y construisit donc une tombe en forme de petite chapelle, ITRON : dernière demeure de la dame THRYPHINE DE KERBOURON, épouse du roi ARTHUR, du château du BEUZIT. »

Après sa mort  en 1871 et le transfert de sa dépouille en 1881 dans cimetière actuel, on y roulait les nourrissons sur sa tombe les « tri l’un de Mis Mae » (trois premiers lundis demain) après les avoir au préalable  trempés dans la fontaine de Leslec’h (Kernitron) et avant de les présenter à l’autel de la Vierge dans la chapelle. Ce rite ancien plus ou moins christianisé était destiné à assurer aux bébés des jambes bien droites ; il dura jusqu’à la guerre de 1914-1918.

 




Mme Marie.

LANNEANOU

Fontaine  Intron Varia

Au hameau de Pendreo.

Photo non disponible.

Mme Marie. dans Fontaine de dévotion vierge-marie2



Sous terre.

LANMEUR

Fontaine saint Mélar. 

  Fontaine intra-muros située  dans la crypte de l’église.

Cette crypte a été construite sur une source sacrée antérieure, probablement à la fin du Xe début XIe siècle.

lanmeur font

Cette fontaine qui ne tarit jamais a suscité de nombreuses croyances.

Les jeunes femmes qui souhaitaient se marier jetaient de la monnaie ainsi qu’une épingle à cheveux à la surface de l’eau. La flottaison de l’ épingle était interprétée comme un bon signe.

Sous terre. dans Fontaine de guérison lanmeur-st-melar-225x300

Son origine druidique se retrouve dans la prophétie qui prévoit qu’un jour, le dimanche de la Trinité, l’eau coulera soudain, coulera si fort que l’église, puis tout le pays seront engloutis. 

Le rite consistait à tremper les deux mains dans le petit bassin creusé dans le roc puis à les agiter au-dessus de la tête pour se protéger des maladies.

Petite histoire de Mélar

saint Melair (Meloir, Mélore, Meilleur, Melar), martyr. Vers 798. Il était le fils de saint Meliau (26 octobre), et petit-fils de Budic-Mur, comte de Cornouailles (partie de la Basse-Bretagne), et fut assassiné, à l’âge de 15 ans, par Rivod, son oncle, homme jaloux, ambitieux et cruel. Lanmeur se glorifie d’avoir été le lieu de la sépulture du corps du martyr aussi bien que le théatre de son supplice. Il y a sous le choeur de l’église paroissiale une crypte qui lui est dédiée et dans laquelle on voit sa statue, qui le représente avec la main droite et le pied gauche coupés.





Mélar nevez.

GUIMAËC

Fontaine Nevez ou saint Mélar.

L‘ancienne chapelle  est rasée. Tout près, il existe toujours une fontaine et dans le prolongement, une piscine compartimentée en plusieurs bacs peu profonds où étaient plongés les enfants de santé fragile.

La fontaine réputée aussi pour soigner les yeux.

Mélar nevez. dans Fontaine de guérison bebes-17

Photo non disponible.



St Louis abandonné.

GUIMAËC

Fontaine  saint Louis.

A 150 m à l’Est de l’église, à l’intersection de Hent Penn ar Guer (rue du bout du village) et de Banell al lenn (ruelle du lavoir).
La fontaine et le lavoir sont à l’abandon. De vieilles pierres tombales ont été utilisées pour réaliser le contour du lavoir.

Guimaëc Saint Louis 



Par le Christ.

GUIMAËC

Fontaine de Christ

Dans un  hameau à 2 Km au Nord de Guimaëc. Derrière la chapelle coule une fontaine sacrée.

Par le Christ. dans Fontaines sacrées et profanes- christ1-224x300

La fontaine réputée pour soigner les yeux.

Elle s’écoule dans un lavoir.

De vieilles pierres tombales ont été utilisées pour en réaliser le contour.

guimaëc-font-de-Christ-226x300 dans Maladies affectant la tête-



Tu es pierre.

GUIMAËC

Fontaine saint Pierre .

A 150 m au Nord-Ouest de l’église en direction de la route de St Jean du Doigt.

Elle alimente le lavoir immédiat.

Tu es pierre. dans Fontaine de dévotion Guimaec-St-Pierre-02-225x300



Ener au chateau.

GUERLESQUIN

Fontaine saint Ener.

C‘est la fontaine du Champs de Batailles . Elle se trouve derrière l’église, place du champ de Batailles, dans le jardin public. Elle alimente un grand bassin.  Dans le jardin  depuis 1954, les vestiges de la chapelle Saint-Ener ont été transférés. La fontaine y a été reconstituée, la niche est ornée d’une représentation du Saint.

Ener au chateau. dans Fontaine de guérison guerlesquin-champ-de-batailles-300x235


L’eau de la fontaine située près de la chapelle, avait des propriétés guérisseuses. Quand l’enfant malade ne pouvait venir, sa maman ou sa tante apportait la chemise du bébé et la plongeait dans l’eau de la fontaine où le Saint se désaltérait. Cette chemise mouillée enfilée au petit malade assurait souvent sa guérison. Les mères y venaient autrefois avec leurs enfants. Ils étaient plongés dans la fontaine. L’eau de saint Ener avait la vertu de les fortifier et de  favoriser ainsi leur marche.


Dans le jardin public, l’eau de fontaine reconstruite, est amenée par une petite rigole vers un grand bassin décoré d’une colonne de pierre supportant une statue.




 



12345

nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...