La maison de Jean.

PLOUVIEN

 Fontaine saint Jean Balanant.

Près de la chapelle, la fontaine est abritée par un édifice important. D´après Tanguy Malmanche qui l´appelait la « Maison des Têtes-de-Morts ». On y déposait des crânes et il arrivait que des grenouilles viennent s´y cacher. 

Saint Jean Balanant est une ancienne commanderie de l’ordre Hospitalier de Saint Jean de Jérusalem dont la fondation pourrait remonter aux origines du développement de l’ordre du 12ème siècle. Des bâtiments de la commanderie ne restent que la chapelle, la fontaine et le moulin. La fontaine, autrefois rattaché au côté sud de la chapelle en est maintenant séparée et protégée par une construction en pierre coiffée d’ardoises.

Sur les parois, on voit des niches et des consoles où se trouvaient autrefois plusieurs statues représentant Saint Jean.

La maison de Jean. dans Fontaine de guérison plouvien_saint_jean_balanant

L‘eau est réputée pour soigner et guérir les maladies des yeux et les convulsions, et les maladies infantiles.

C‘est une  fontaine marieuse. La jeune y jette une épingle. Si elle surnage, elle est assurée de se marier dans l’année.

Plouvien-St-Jean-Balanant dans Fontaine marieuse



La dévotion à Plouvien.

PLOUVIEN

  Fontaine Saint Yves à Pontalennec.

Au sud ouest du bourg par la D38, au manoir de Pontalennec.

Elle n’a  plus de statue. C’est une fontaine profonde dont les eaux n’affleurent pas, elle a été creusée.

 

Fontaine de dévotion Saint Tariec,

la chapelle n’existe plus. Seul subsiste la fontaine.

Ce saint irlandais fut le disciple de Saint Patric au VIe.

Photos non disponibles.



L’étonnante fontaine du rond-point !

PLOUMOGUER

Trève de Lamber.

Mais est-ce bien une fontaine ? 

L'étonnante fontaine du rond-point ! dans Croix fontaine- Ploumoguer-Trève-de-Lamber-300x194



Feunteun an Dreo.

PLOUMOGUER

Fontaine de Saint Dagon.

 Près du manoir de Lezeret.

Elle soigne les enfants atteints de coqueluche.

On boit son eau. On jette des pièces de monnaie en remerciement. 

Photo non disponible.



Pour la gale.

PLOUMOGUER

Fontaine Notre Dame de Tréhuel.

La chapelle est détruite. La fontaine possède un pignon de fond droit, dans un enclos. La statue de ND en Kersanton est en place.

Cette fontaine dépendait d’une chapelle détruite en 1940, relevant elle-même de l’abbaye Saint-Mathieu, dont la juridiction s’étendait sur douze paroisses du bas Léon.

Elle est entourée d’un enclos dans lequel se trouve également un lavoir alimenté par son eau.

L’eau passait pour guérir la gale.

Photo non disponible.



Eau non potable.

PLOUMOGUER

 

Fontaine de Kerhornou.

La plage n’est pas loin.

Eau non potable. dans Fontaine à voûte- Ploumoguer-font-de-kerhornou-300x231

Fontaine à mur pignon légèrement cintré en partie haute avec une niche.



De l’eau pour la gale.

PLOUMOGUER

 Feuteun Loumenven 17e.

Non loin de l’océan, la chapelle est indiquée, elle se trouve à Loc Meven.

Dans le bourg de Ploumoguer, au rond-point de la sortie vers Plouarzel, prendre à gauche la direction de Kerhornou. Continuer tout droit jusqu’à la mer et stationner au parking de la plage. Emprunter ensuite à pied le sentier côtier qui prolonge la route vers le sud. La chapelle se trouve à 500 m.

la fontaine est en face.

 Elle ressemble plutôt à un puits. Des petits escaliers permettent d’y accéder pour y puisse l’eau. Il y a la présence d’une petite niche pour le saint mais celui-ci ne s’y trouve plus.

locmeven-5

La gale était très présente en ces temps incertains. Ce mal horrible appelé mal de de Saint Méen , opiniâtre et corrosif, attaquait surtout les mains. On vient encore aujourd’hui demander à Saint Méen, la guérison des maladies de peau, la gale. La coqueluche était aussi soignée. Les enfants malades buvaient l’eau. On y soigne aussi la folie et les maladies nerveuses. L’eau de cette fontaine est aujourd’hui captée.

Il existe une homophonie entre le nom du saint et l’affection que soulage la fontaine. C’est ici le cas. St Méen guérit une gale des mains.



Saint Pierre évêque.

PLOUMOGUER 

Fontaine Saint Pierre XVIIe

Dans l’enclos de la chapelle de Saint Pierre aux liens, se trouve cette fontaine rustique encaissée dans un mur de soutènement. Elle possède une niche, un bassin et une rigole d’évacuation d’une belle longueur. On retrouve ici le caractère sacré de la fontaine, bien présent dans la conception ; croix, bassins d’ablutions, niche avec statue.

Saint Pierre évêque. dans Fontaine de guérison Ploumoguer-Lamber-font-st-Per

 La statue en haut relief présente les caractéristiques d’un évêque.

Ploumoguer-fontaine-St-Per-300x229 dans Fontaine encaissée-

On venait ici, en cachette, pour guérir les verrues. Après avoir plongé et lavé la partie atteinte, il fallait laisser sécher la verrue.



Ermite inconnu.

PLOUGUIN

Fontaine saint Piric.

Il faut prendre la direction de Tréouergat. A 1 km environ du bourg, on arrive sur un pont. La fontaine est indiquée.

Le chemin s’enfonce dans un vallon boisé. A quelques 30 m du pont la fontaine est là.

Elle est unique en son genre. Une croix surmonte un rocher. Le tout est à la verticale d’un bassin rectangulaire. 

Ermite inconnu. dans Favoriser la marche- St-Pirric1-300x219

La fontaine est dédiée à saint Piric, saint peu connu qui avait établi son ermitage à proximité.

L’eau de la fontaine était réputée miraculeuse et avait le pouvoir de donner de la vigueur aux enfants malingres. Pour cela il fallait plonger leur chemise dans l’eau de la source avant de les en revêtir. 

Pirric-224x300 dans Fontaine de guérison

Le tombeau de Saint Piric se trouve dans l’enclos de l’église paroissiale de Plougin près de la chapelle Saint Piric.

Fontaine saint Ibiliau.

Une légende raconte que le seigneur de Mesnaot en Saint-Pabu avait voulu amener l’eau de la fontaine de St Ibiliau jusqu’au manoir de Mesnaot.

 



Sainte trilobée.

PLOUGUIN

Fontaine du Bourg.

On l’appelle aussi fontaine Sainte Gwenn.

Sainte trilobée. dans Fontaine à voûte- Plouguin-font-du-bourg

Elle a été réalisée par un artiste local. Elle évoque la légende de Sainte Gwenn représenté e avec ses trois seins. PLOUGUIN (PLOE KEN vers 1330, PLOE GWEN en 1503 : le PLOU de Sainte Gwen) tire son nom de Sainte Gwen (Alba), femme de FRAGAN, chef scot qui vint vers le début du VIème siècle aborder en ARMORIQUE avec leurs fils JACUT et GWETHENOC, et leur fille CLERVIE. Pour nourrir ses trois enfants jumeaux, GWEN était pourvue d’une particularité : elle portait trois seins.

Plouguin-ste-Gwenn-185x300 dans Fontaine mur-



12345...11

nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...