Saint mitré.

LOGONNA DAOULAS

 Fontaine Saint Monna 

Elle se trouve au bourg en contrebas de l’église. À une cinquantaine de mètres de là, à proximité d’un ancien lavoir alimenté par une source, la fontaine Saint-Monna, datée de 1671, abrite une statue en kersanton représentant le saint en tenue épiscopale, dans une niche à coquille.

Saint-Monna

Fontaine à voûte profonde et pignon.

En réalité deux sources aliment un lavoir.

L’eau de la fontaine passe pour soigner les rhumatismes.

La légende de Monna

Saint Onna ou Monna vint d’Irlande dans une auge de pierre. Certains disent qu’il débarqua à l’anse du bourg et que l’on pourrait toujours voir son « navire » au village de Porsisquin. D’autres racontent que son installation fut laborieuse. Ayant quitté son auge de pierre, il se mit à parcourir la presqu’île afin d’y trouver un endroit propice à l’édification de son église.

Il s’arrêta un instant à Gorre-ar-C’hoad, qui n’était cette lointaine époque qu’un bois touffu de chênes séculaires. Mais comme il avait appris en chemin que Clemenech’y était le centre du monde (Clemenech’y zo keriz ar ber, ma gradez ket, kit da welet 

Il se décida à y construire son oratoire. Or il advint que chaque matin, les maçons trouvaient détruit leur ouvrage de la veille. Saint-Monna dut se rendre à la triste évidence que les pierres étaient charmed (ensorcelées) et que le diable était en train de lui jouer un de ses mauvais tours.

Profondément découragé, il fit atteler un chariot de deux bœufs, le fit remplir de pierres et laissa errer l’attelage à son gré.

 Là où les bœufs s’arréteront dit-il, je bâtirais mon église. Cette promenade à travers bois, landes, guérets dura des jours et des jours. Dans un endroit recouvert de ronces où s’élève aujourd’hui l’église de Logonna, les bœufs se couchèrent épuisés, sans doute vaincus par la fatigue.

C’est-là, dit Saint-Monna, le lieu que Dieu a choisi. Mais ayant parcouru l’horizon, du regard, il vit avec stupeur que de cet endroit il ne pouvait plus apercevoir l’église de sa sœur Sainte Non (l’église de Dirinon).Alors Sainte Non le consola avec des mots restés célèbres :

Graet la di, eus toll va der me velo da hini (Fais ta maison où tu veux, de ma porte, je verrai toujours la tienne).

Texte expédié à la mairie de Logonna par M. Baron.

*

Fontaine de Clemenech’y

Clémeneh’y est en tout cas le lieu le plus élevé de Logonna, son nom qui vient de (Cle ou kleuz + menehy) signifie « La colline du domaine monastique ou les talus du domaine monastique.

Clemenechyf



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...