Au cloître de Sané.

PLOUZANE

Fontaine Notre Dame du Cloître XVIe.

 Elle est appelée aussi fontaine Saint Sané. Plouzané signifie, en breton, la paroisse de Sané, et pour les chrétiens, il en est le Saint Patron.

Il faut aller à 800 m au sud est du bourg. Le quartier pavillonnaire y est particulièrement présent. Prendre la rue du Cloître, un panneau indique la fontaine.

De forme gothique elle est située à l’emplacement de l’ermitage de Saint-Sané et non loin d’une sorte de monastère (lieu encore appelé Ar cloastr).

C‘est un petit monument de forme ogivale, surmonté d’une croix. A l’intérieur une niche abrite la statue du saint, au dessus du réservoir, auquel on accède par trois marches de chaque côté.

Au cloître de Sané.  dans Fontaine de dévotion Plouzane-font-St-Sane

Cette fontaine classique encaissée est adossée à un mur pignon galbé en contre courbe et fronton, triple à plan circulaire, voûte sur ouverture en mulon, le tout dans un enclos. Au dos du fronton, on distingue l’inscription latine « FONTES BENEDICTE DOMINO » tiré d’un vieux cantique et signifiant « Fontaines, bénissez le Seigneur ». On y lit également « KERLAN RECTEUR » (M. Kerlan fut recteur de Plouzané de 1872 à 1890).

 Le bassin donne sur un lavoir dont l’encadrement est constitué de pierres tombales. Et pendant très longtemps, c’est autour de ce lavoir que se retrouvaient les femmes du quartier. C’est là qu’on lavait son linge, c’est là aussi qu’on parlait, qu’on s’échangeait nouvelles et potins. Cette fontaine ne serait pas la vraie fontaine disparue dans la végétation à quelques centaines de mètres.

ND du Cloître st Sané.

On y venait pour obtenir la protection des petits enfants. On s’y rendait avec le « krez » vêtement porté à même la peau, d’un enfant malade., pour y solliciter un oracle . L’enfant guérissait ‘il ?

Sané est un évèque, né en Irlande au Ve siècle. La légende veut que, comme beaucoup de saints irlandais, il est arrivé en Bretagne dans une auge de pierre. Après avoir débarqué dans l’anse de Berthaume, il partit évangéliser les populations « païennes ». Il fonda la paroisse de Locmaria avant de créer un ermitage (le « Cloitre », qui a laissé son nom à ce lieu). Il aurait alors fait jaillir la source qui s’écoule aujourd’hui dans la fontaine. Vers 480 il repartit en Irlande où il mourrut. Il est enterré dans l’ile de Scattery, dans l’estuaire du Shanon, non loin de l’actuelle Kilrush.

Feuteun-Sané-300x216 dans Fontaine pignon-

Jusqu’au début des années 60,  le jour de la Pentecôte, à l’occasion du Pardon de Plouzané, les fidèles quittaient l’église de Plouzané en procession avec statues et banières et prenaient la route de Locmaria. A Feunteun Sané, où se trouve une autre source également attribuée à Saint Sané, ils retrouvaient la procession venue de Locmaria, et ensemble, ils se rendaient à la fontaine du Cloître.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...