Difol.

BOURG BLANC

Fontaine de saint Urfold.

Elle est situé à un kilomètre au Nord-Ouest de l’agglomération, sur la route de Coat-Méal. La chapelle est indiquée, la fontaine se trouve non loin en prenant le chemin qui descend, elle est dans une prairie.

« La fontaine faisait partie de la ferme, nous allions à l’époque chercher notre eau pour notre consommation car nous n’avions pas l’eau courante et ma famille lavait son linge au lavoir, je peux aussi vous dire qu’il y avait une statue à la fontaine qui a été volée dans les années je pense, entre 1965 et 1970″. Y THOMAS

Cet édifice est de forme  rare, voire inconnue dans le Finistère. Le bassin a une forme parallélépipède droit. La pierre du fond a en son centre un trou pour l’œil de la fontaine. Le saint n’y est plus. L’eau servait aux gens du voisinage pour tous leurs usages. On en buvait, et, du bassin, l’eau tombait dans le lavoir.

Difol. dans Fontaine magique et opérative Bourblanc-font-St-Urfold

Concernant la fontaine seule, sa fonction reconnue par les anciens consultés n’était autre que divinatoire. Pour savoir si un célibataire allait se marier dans l’année, on utilisait une épingle qui venait d’un costume traditionnel des femmes. Fréquemment encore on jetait des pièces dans la fontaine.

Fondateur de la paroisse, voici l’ histoire du Saint.
D’après la tradition, il serait né à Landouzan sur la commune du Drennec vers le 6e siècle et aurait été formé à la vie religieuse au monastère d’Ack. Sa mère Rivanone était la soeur de Saint Rivoaré qui a donné son nom à la paroisse voisine Lanrivoaré. Saint Urfold était l’oncle de Saint Hervé, honoré à Lanhouarneau. Il vécut en solitaire, au VIe siècle, dans cette forêt de Dunan(du breton Doun : profond) qui s’étendait de Saint Renan à Plouvien et qui fut décimé, entre autres, pour construire à Brest la flotte de Louis XI. C’’était un personnage d’une rare sainteté, un ermite qui vivait à l’écart  de la société et de sa famille dans une intention de pénitence et de contemplation. 

Bourg-Blanc-font-st-Urfold-200x300 dans Fontaine marieuse

La fontaine fait partie d’un ensemble sacré où la tradition place l’ermitage de « Saint Difol ». Ce Saint aurait fait jaillir la source. C’est un personnage secondaire dans l’épopée de la fondation de la Bretagne.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...