Ermite délaissé.

 

LAZ

 Fontaine de Ker-Ermit  (Feunteun an Ermit)

Le quartier  qui abrite la fontaine est désigné au cadastre sous le  nom de Nevet, lieu sacré.

 lazfontkerermit.jpg

On la trouve en face du 11 Grande Rue. Elle est composée en fait de deux sources séparées, l’une, au sud, réservée à « l’eau à boire » pour les hommes et les animaux, ne tarit jamais. Celle située 15 mètres plus au nord, est un peu moins profonde et est régulièrement à sec en été. Elle alimente depuis longtemps un lavoir qui fut très fréquenté jusque dans les années 1950 par les voisins.

Elle date de l’évangélisation de la région par Saint Winniau et ses disciples. Il s’agit là de l’ultime  vestige rudimentaire de la fontaine Saint Winniau, dont l’effigie n’est plus représentée. Fontaine demeurée primordiale, fonctionnelle et intarissable.

 



2 commentaires

  1. Marta 19 février

    Bonjour Loïc,
    Il est rassurant de voir que les plus jeunes s’intéressent à notre patrimoine, y compris celui que l’on côtoie tous les jours et que certain ne voient pas. En ce qui concerne Feuteun croaz ar Zant, j’y suis encore allée il y a quinze jours. Vous la décrivez fort bien. La source est là, bien insignifiante, mais elle est là. Je n’ai pas de renseignements particuliers sur cette fontaine. Mais si l’on se réfère à la toponymie, son nom est bien significatif. La fontaine de la croix du Saint, ou de la croisée de chemin du Saint pourrait être un lieu ou notre saint aurait ses habitudes. A Laz, il est fait mention d’un ermite, il y a aussi une fontaine » Ker Ermite » dans le bourg. Est-ce le même ? Car pour aller dans ces bois de Laz, il faut être un peu ermite. Pas de trace de monument non plus. Cette fôret de Laz, bien que peu accessible a pourtant été très fréquentée dans les siècles précédents, notamment par la Fontenelle, brigand s’il en est. Les loups y étaient très présents et les chasses de James de Kerjégu les y ont traqué.Les Chouans l’on aussi utilisée comme refuge, ainsi que les résistants de la dernière guerre. Le Manoir du Plessis non loin de Feuteun croas ar zant en a le souvenir. Alors les traces de notre Saint y ont pu être effacées. Reste la fontaine dont le nom demeure. Elle a perdu toute partie maçonnée pour y être réduite à l’état de source.Je compte bien profiter du soleil de ces jours prochains pour y retourner. Notre fontaine devrait bientôt se retrouver sur mon blog.
    Cordialement

    Répondre

    • Loïc Borveau 26 février

      Je ne suis pas si jeune que cela – la quarantaine tout de même !
      Il est curieux que le nom de cette source figure sur la carte IGN, qui n’indique pourtant pas la présence de toutes les vraies fontaines.
      Le nom de Feunteun an Ermit m’a interpellé en effet, du fait de son écho avec le toponyme « Feunteun Croaz ar zant », c’est d’ailleurs pour cela que j’ai choisi cet article précisément pour poser ma question.
      je l’ai prise en photo, mais – comme c’était prévisible – cela n’a pas donné pas grand chose. On se rend difficilement compte de sa situation particulière en haut d’un coteau.
      En tout cas voilà un site qui attise la curiosité !
      Cordialement

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...