Derrière les galets.

TREGUENNEC

Fontaine saint Alor XIVe 

Il faut prendre prendre le sentier pédestre de Trunvel, et après un ancien moulin, la fontaine se trouve dans un petit vallon.

La fontaine est quasiment encastrée et on ne la voit que difficilement.  Le toit fortement errodé est surmonté d’une croix. La niche est toute petite. Le bassin est profond.

treguennecfontstalour.jpg
Les galets de la baie d’Audierne s’étirent en un long cordon d’environ 10 kilomètres à la laisse des plus hautes mers. Ils ferment et isolent ainsi des vallées qui, au lieu de se former en lagunes ou en estuaires, deviennent des étangs. Il arrive cependant que de fortes tempêtes bousculent ce cordon protecteur, provoquant ainsi, comme en 1717, 1965 et 1979, des inondations d’eau de mer préjudiciables à la flore et à la faune des roselières. Avec le temps, la barrière de galets se reforme. Pour éviter que la fontaine de saint Alor ne soit une nouvelle fois envahie par l’eau de mer, comme en 1717, elle a été mise sous édicule et surélevée.

 Saint Alor, ou Alour, étant le saint protecteur des chevaux, les paysans venaient de temps en temps y puiser de l’eau pour en garnir les auges. La tradition veut que Notre-Dame de Penhors, à Pouldreuzic, ait en une nuit érigé ce mur de galets, appelé localement Ero Vili, pour éviter que les bateaux ne se laissent attirer vers les étangs.

  

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | c mina3
| Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...